Quelle situation graphique sur le S&P 500 ?

Rédigé le 29 janvier 2008 par | Autres indices Imprimer

Lors des dernières semaines, nous avons passé en revue la situation graphique de moyen terme du CAC 40 et de l’indice européen Eurostoxx 600. Après le marché français et l’Europe en général, jetons un coup d’oeil du côté des Etats-Unis. Qu’en est-il du leader incontesté des indices mondiaux, le S&P 500 ?

Sans équivoque : la configuration graphique fait bel et bien état d’un marché baissier Outre-Atlantique, le S&P 500 a marqué son plus haut historique en octobre dernier, légèrement au-dessus du précédent record des années 2000 qui se situait à 1560 points. Les semaines qui ont suivi se sont traduites par une période de consolidation dans l’intervalle 1410/1560 points. Comme en Europe, la rupture de ce soutien majeur a donné lieu à une véritable panique, provoquant par la même occasion la rupture du long support ascendant 2004 – 2007 !

Aucun doute n’est plus permis du point de vue graphique : le trend en pointillés bleus étant coupé, la tendance est bel et bien désormais baissière à moyen terme, comme l’atteste aussi l’orientation baissière de la moyenne mobile à 30 semaines de Weinstein (Je vous en avais déjà parlé dans mon Billet du Trader du 15 janvier dernier).

Quel potentiel baissier pour les prochains mois ? A court terme, le mouvement de reprise sur le S&P 500 pourrait permettre un retour au contact des 1410 points. Mais cet obstacle majeur devrait mettre un terme au rebond, puis donner lieu à une nouvelle phase corrective. En ligne de mire, le soutien de 2005/2006 à 1225 points (soit 9% de baisse par rapport à la clôture de lundi soir) voire 1140 points si ce dernier était enfoncé (soit 15% de baisse).

Les haussiers sont donc loin d’être tirés d’affaire, et la divulgation dans les médias du sempiternel message « les actions ne sont pas chères actuellement » rappelle étonnamment le contexte de l’année 2002, quelque temps seulement avant le carnage de juillet/septembre. L’histoire se répètera peut-être ?…

Ne faites pas n’importe quoi : les marchés ne pardonnent aucune erreur en ce moment En tout cas, je vous conseille d’être très prudent et de bien gérer votre timing. La baisse ne sera évidemment pas directe, et il y aura des rebonds. Donc si vous jouez, comme moi, les produits dérivés et spécifiquement les turbos, faites attention aux « portes de saloon » ! Par exemple, si vous vous positionnez sur un put Turbo, n’oubliez pas que ce produit va être très très réactif à la moindre baisse de votre sous-jacent ; tant mieux, c’est ce que nous cherchons. Mais à l’inverse, le moindre rebond pourra vous être fatal car n’oubliez pas que sur ces produits, il y a une barrière désactivante, et qu’elle est fixée par l’émetteur, donc évidemment placée à des niveaux stratégiques. Le timing et le travail d’analyse de vos graphes seront indispensables. Mais avec la volatilité actuelle des marchés, vous ne pouvez pas vous permettre la moindre erreur : les décrochages sont violents et rapides, et sur les turbos, ça ne pardonne pas : il faut un timing et une analyse irréprochables !

Alors de deux choses l’une : soit vous êtes un trader très expérimenté et vous savez garder la tête froide, repérer les niveaux d’invalidation, et surtout, vous savez parfaitement gérer votre risk/reward… Soit vous suivez les conseils d’un professionnel du trading qui a une méthode qui a fait ses preuves. Et c’est tout à fait louable ! A moins que ce soit votre métier, vous ne passerez jamais autant de temps qu’un pro à analyser les graphes. Dans ces marchés là, ne vous aventurez pas seul : les marchés ne vous le pardonneront pas.

Léo Golovine

[Ndlr : Ces dernières semaines, pour jouer la baisse avec un timing très serré, Léo Golovine, a permis à ses abonnés de @Turbos Trader de réaliser des gains de 41% sur le put Carrefour en une séance, de 34% sur le Put Vinci sur cette même séance, de 31% sur le Put BNP en deux jours… Evidemment, il faut pouvoir être réactif, mais si vous êtes perdu dans les graphes et que vous crouler sous les informations contradictoires, ne faites pas l’erreur de rester seul…  Léo Golovine met tout en place pour vous donner des conseils précieux, profitables au meilleur moment. Continuez votre lecture pour en savoir plus !

Mots clé : - - - - -

Laissez un commentaire