Quel type de trader êtes-vous ?

Rédigé le 12 novembre 2012 par | Apprendre la Bourse Imprimer

L’Etat a déclaré la guerre à votre épargne et à votre capital

Allez-vous rester les bras croisés ?

AGISSEZ !

Aujourd’hui je vous propose de partager avec vous le premier volet de ce qui sera une suite de petites rubriques consacrées à de la pédagogie sur le trading et sur l’analyse technique.

J’essaierai d’en poster une comme ça, de temps en temps, au fil des questions qui me sont régulièrement adressées. Beaucoup de ces questions sont relatives l’analyse technique, aux systèmes de trading et aux stratégies qui les composent. Ce qui ne m’empêchera évidemment pas de rester dans le concret et de vous proposer des idées de trade dans ces lignes.

Mais la méthode, c’est important – très important. Car voyez-vous, la réussite en trading est le résultat d’au moins trois facteurs cruciaux :

1 – le système de trading et les stratégies qui en découlent ;
2 – le money management ;
3 – l’aspect psychologique : c’est la façon d’appréhender le marché, la façon dont on le travaille et comment tout un chacun réagit en fonction de ses propres paramètres psychologiques.

Ces facteurs sont comme les trois pieds d’un tabouret sur lequel vous êtes assis : Si l’un deux vient à céder… on se retrouve vite le nez par terre.

Alors, si vous le voulez bien, nous allons commencer par nous amuser un petit peu. Et je vais vous poser une question. Une simple question. Prenez au maximum 5 secondes pour regarder le graphe ci-dessous.

Analyse Technique

 

Quelle est votre réaction instinctive et viscérale ? Elle peut être (plusieurs réponses sont possibles) :

A : « OK, on a atteint l’objectif, les prix perdent de la puissance. Prêt à shorter sur signal ! »
B : « Le marché s’anime, belle impulsion : j’achète sur correction. »
C : « Belle accélération mais c’est fini. »

Votre ou vos réponses à ce petit test (que j’utilise toujours en ouverture de mes formations) sont éminemment importantes ! Laissez-moi vous expliquer.

Si vous avez répondu :

A : « OK, on a atteint l’objectif, les prix perdent de la puissance. Prêt à shorter sur signal ! »

C’est tout simplement que vous êtes de nature contrarienne. Vous devez baser votre stratégie sur le retournement de tendance car, naturellement, vous cherchez des points de retournement. Vous n’avez pas peur de vendre ou d’acheter contre la tendance en cours dans le but de profiter du moindre début de renversement.

Attention : il n’y a pas de mal à être contrarien mais ce genre de trading reste sans doute le plus dur à maîtriser. Il nécessite la mise en place de stratégies particulièrement élaborées et surtout, un money management en béton.

B : « J’achète sur correction. »

Vous privilégiez instinctivement les trades de « suivi de tendance ».

Vous êtes de nature prudente et attendez que le mouvement commence avant de vous positionner. Les hausses ou les baisses importantes ne vous font pas peur et vous êtes capable de donner une partie de vos gains afin de jouer des mouvements majeurs. Les petites pertes ne vous font pas peur.

C : « Belle accélération, mais c’est fini. »

Vous aimez jouer les stratégies de « cassure ».

Cassure de prix (breakout) ou cassure de volatilité (sortie de squeeze pour les connaisseurs). Ces mouvements sont rapides, violents… mais ne durent jamais longtemps. Par contre, bien jouées, ils sont rémunérateurs et permettent la mise en place facile d’un money management tout à fait intéressant car permettant de poser des stops loss très serrés.

Pour pouvoir les exploiter vous allez naturellement opter pour des prises de position rapides et des sorties… encore plus rapides.

Eh bien, cher lecteur, vous l’aurez compris, mais à partir de ce graphique, il n’y a pas de mauvaise réponse. Il y a juste VOTRE (ou VOS) réponse(s)

Le tout étant de bien se connaître – ou d’apprendre à le faire car c’est essentiel.

Pourquoi ? Parce qu’il est évident que selon son profil psychologique, certains se sentirons plus à l’aise, et donc seront naturellement plus aptes, dans une stratégie donnée et c’est sur ce type de stratégie qu’il est important de travailler pour capitaliser sur ses points forts.

Ensuite, évidement le but du jeu est d’appliquer la ou les stratégies qui collent le plus à votre profil psychologique, tout en restant en phase avec les caractéristiques du marché – qui, au final, a toujours raison, je vous le rappelle.

Par exemple, il est couramment admis que « trend is your friend – la tendance est ton amie ». Bien Certes.

Sauf que les stratégies de suivi de tendance, ça marche bien… mais uniquement dans les marchés… en tendance. Et si ce n’est pas le cas, ces stratégies se retournent rapidement contre vous car elles ne sont tout simplement pas adaptées à l’état du marché. Chercher à trader une tendance quand il n’y en a pas, cela ne paye que rarement.

Alors évidement, vous allez me poser la question inévitable : mais comment savoir quel est l’état du marché (tendance, squeeze, etc.) de façon à le travailler avec des stratégies appropriées ?

J’ai apporté un début de réponse dans mes précédents articles, ainsi que dans ce webinaire (gratuit) qui explique les bases de mon approche.

Je développerai dans un prochain Billet du Trader les intérêts des stratégies contrariennes et surtout, vous expliquerai comment poser les bases de leur exécution.

A la semaine prochaine !

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “Quel type de trader êtes-vous ?”

  1. Pour ma part, je me sens comme un alpiniste qui aperçoit le sommet de plus en plus net à chaque pas….après le sommet c’est toujours la descente, donc ne pas entrer sur le marché, plutôt en sortir. Ensuite le Day Trading, le forex qui eux ce moquent de cette configuration. Enfin, je commence à convertir mes avoirs en pièces sonnantes et trebuchantes 🙂 et en actifs utiles surtout pour manger car nous allons vers non pas la falaise mais vers le ravin.

Laissez un commentaire