La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

Que quelqu’un décoince le CAC !

Par Mathieu Lebrun21 Nov 2016

En Asie, le Nikkei est resté bien orienté cette nuit et a aligné une quatrième séance de hausse d’affilée grâce au reflux du yen : la parité USD/JPY approche les 111 ce lundi.

La bonne orientation des cours pétrole soutenait la tendance sur fond d’espoir d’accord de l’OPEP à la fin du mois et après les commentaires engageants du président russe Vladimir Poutine.

Mario Draghi devant le Parlement Européen à 17h aujourd’hui, où il y présentera le rapport annuel de la BCE.

Au niveau corporate :

  • SFR Group (FR0011594233) perdait 1% vers les 22,50 € car, selon Reuters, les autres opérateurs télécoms seraient sur le point de lancer une action en justice contre la maison-mère Altice (NL0011333752) pour avoir racheté SFR avant d’avoir obtenu les autorisations nécessaires.
  • Veolia Environnement (FR0000124141) évoluait en baisse de près de 1% vers les 16 €, malgré l’annonce de la signature d’un contrat de 800 M€ sur 15 ans avec l’Arménie. Le géant des services aux collectivités continue d’être pénalisé par son sales warning du début de mois et par un contexte obligataire défavorable (la remontée des taux longs plombant les Utilities).
  • Safran (FR0000073272) évolue à l’équilibre ce matin vers les 62,50 €, le groupe étant en train de racheter 600 000 de ses propres actions.
  • A l’inverse, la chute de CGG (FR0013181864) ne s’enraye pas : le titre chute de 5% sous les 12,50 €, sur fond de craintes persistantes quant à une nouvelle recapitalisation. Comme le disait Philippe Béchade, c’est un séisme pour CGG.
  • La biotech Amoeba (FR0011051598) perdait 10% vers les 29 €, sanctionnée pour le retard de l’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) sur l’un de ses produits phares.
  • Enfin, Elior Group (FR0011950732) ouvrait en gap haussier de près de 3% sur les 19,30 €, profitant de l’annonce de son entrée sur le marché indien avec deux acquisitions et du relèvement de conseil d’Oddo Securities (passé à l’achat pour une valorisation à 22 €).

Le CAC 40 reste coincé

C’est pénible… Le CAC reste coincé dans son range horizontal (visible en rectangle rosé). La cassure des 4 475 permettrait une accélération des dégagements vers les 4 445 points voire vers les 4 400 points (par report d’amplitude).

CAC 40
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

A l’inverse, un retour au-dessus des 4 530 points, on pourrait envisager un nouveau test du haut de range vers les 4 450/4 465 points.

Quoi qu’il se passe, à vrai dire, peu importe… pourvu que ça bouge !

photo auteur

Mathieu Lebrun

Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

Voir les articles de Mathieu Lebrun

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :