Que faire dans cette chute des marchés ?

Rédigé le 12 juillet 2011 par | Autres indices, Cac 40, Mid et Small Caps Imprimer

Comme vous l’avez vu, les marchés ont décroché : -2,73% pour le CAC 40 hier, et -1,85% sur l’indice CAC Small.

A midi, après avoir frôlé les 3 700 points ce matin sur le CAC (avec -2,36% de perte) et -2,6%, juste au-dessus des 7 000 points pour le CAC Small, la baisse continue, même si plus modérément.

Que devez-vous faire sur les small caps ?

Je voulais vous envoyer un petit mail rapide pour vous aider à faire le point et ne pas paniquer inutilement.

Les titres les plus chers sont les plus vendus

Certes, il faut être très très prudent en ce moment. Mais je constate que ce sont les titres dont je vous parle depuis des semaines comme étant complètement survalorisés qui subissent les plus forts dégâts.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les gérants de portefeuille small caps sortent les titres spéculatifs de leur portefeuille quand les marchés craquent. D’abord pour engranger leur gains et sauver leur performance, mais également parce qu’ils savent très bien que ces titres sont à des niveaux incohérents et qu’ils ne résisteront pas à de telles secousses. Résultats : ils vendent pour ensuite se concentrer sur les dossiers peu valorisés.

Ainsi ST DUPONT abandonne 8,3% à 0,55 euro, ce qui fait un recul de 21% en une semaine. ARTPRICE.COM perd de son côté 7,5% à 30,55 euros dans un volume important de 217 804 titres. L’action perd 27,4% sur les cinq dernières séances. ARCHOS à son tour cède 4,3% à 9,34 euros, soit 14,8% de recul. J’oubliais EURODISNEY qui abandonne 3,3% à 7,35 euros soit une baisse de 11,9% depuis mardi dernier. Je peux enfin vous citer BCI Navigation (-12% sur la semaine), un dossier sur lequel je suis à l’écart en raison d’une survalorisation manifeste.

Donc il faut séparer le bon grain de l’ivraie et ne pas vendre toutes vos small caps sans discernement.

Et demain, ce flash krach passé, faudra-t-il racheter ?

Méfiance : il est encore beaucoup trop tôt pour acheter.

Primo, rien ne semble réglé sur la Grèce et les inquiétudes arrivent du côté de l’Italie (et du Portugal, puis on se rappelle de l’Espagne…).

Secundo, la situation américaine avec le blocage sur un relèvement du plafond de la dette ne cesse de m’inquiéter. C’est même pour moi LE problème le plus important du moment alors que les Etats-Unis (et le chiffre du chômage de vendredi l’a démontré) sont rentrés dans une période de croissance molle.

Donc pour l’instant, ne sautez pas encore sur les titres, la purge risque de se prolonger jusqu’à ce qu’une solution claire, définitive et qui donne satisfaction aux marchés soit trouvée.

Alors, quand la situation sera calmée, il faudra regarder de près des dossiers comme MICROPOLE et PRISMAFLEX, deux dossiers dont je vous parlais ce matin sur le site.

Il me semble également que CAST ou encore BUSINESS ET DECISION vont revenir progressivement à des cours d’achat. Mais là encore, attendez un peu…

Ce n’est pas grave si pendant quelque temps vous avez du cash dans vos portefeuilles. Comme me le disait un gérant de chez Rothschild que j’ai eu au téléphone ce matin pour faire un point sur les marchés: « Cash is king ».

Si vous voulez pouvoir ajuster vos positions, allez faire un tour régulièrement sur le site www.smallcapsconfidentiel.com car j’y poste mes analyses de small caps en temps réel.

 

Mots clé : - - - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Un commentaire pour “Que faire dans cette chute des marchés ?”

  1. […] parution dans Small Caps Confidentiel le 12/07/2011. AKPC_IDS += […]

Laissez un commentaire