Que cache le récent activisme capitalistique de Bercy ?

Rédigé le 8 avril 2016 par | Big caps, IPO, OPA, opérations financières, Statistiques et données macro, Toutes les analyses Imprimer

On prêtait à l’État français l’intention de « refaire un peu de cash » en liquidant certaines de ses participations. Mais c’est un schéma inverse qui se dessine avec une série d’annonces tombées aujourd’hui.

Que cache le récent activisme capitalistique de Bercy ?

L’État annonce simultanément avoir franchi en hausse le seuil des 33% des droits de vote au sein du capital d’Engie (FR0010208488). Il monte à 36,70%, au-delà de la minorité de blocage, mais sans obligation de lancer une OPA.

Montée en puissance également au sein d’EDF (où l’État monte à 90,7 des DDV contre 90%) et enfin renforcement au sein d’Orange (FR0000133308) avec la complicité de Bpifrance Participations (l’agence des participations de l’État) de 23,04 à 25% des droits de vote de l’opérateur.

Cela a été annoncé le 3 avril, juste avant l’annonce de l’échec du rapprochement avec Bouygues… mais le ramassage s’est opéré pendant les négociations.

Alors qui au sein du gouvernement – qui peut actionner les manettes budgétaires – orchestre cet activisme, et dans quel but ?

Il est clair que ce n’est pas dans les manières d’un Michel Sapin qui n’est pas un champion des mécanos financiers… alors devinez vers qui tous les regards se tournent à Bercy. Quelle stratégie vient donc de se mettre… En Marche ?

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire