Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Quand Wall Street se saoule, c’est l’Europe qui titube.

Rédigé le 2 novembre 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Une fois de plus, c’est Wall Street qui se saoule, mais c’est l’Europe qui titube. Très bizarrement, les sources de stress viennent des Etats-Unis, mais c’est l’Europe qui perd pied ce mercredi, avec des écarts qui dépassent souvent les -1% à la baisse tandis que les indices américains ne s’effritent pas de plus de -0,2%.

Avouons qu’il y a de quoi se gratter le coin du sourcil ! En quelques heures, nous voyons le baril de pétrole chuter de -3% à New York et l’or progresser symétriquement de +1,3% vers 1302 $, les ventes d’automobiles chutent de -6% en octobre, les ventes de Ford plongent de -12% (les flottes d’entreprises de -24%), nous découvrons un rapport ADP (enquête mensuelle sur l’emploi dans le secteur privé) très décevant, avec seulement 147 000 emplois créés en octobre au lieu de 170 000… cela ne fait pas souffler un vent glacial sur Wall Street.

On observe à peine frémissement des indices américains, mais un vrai tremblement sur le CAC 40 et l’Euro Stoxx 50 (-1,2% à -1,3%).

Dites… les « sherpas » ne seraient-ils pas en train de nous refaire le coup des ventes d’ETF en Europe pour éviter à Wall Street de se casser la figure ? Et ne parlons même pas des « fuites » sur les emails d’Hillary Clinton et de la reprise inopinée de l’enquête du FBI.

Ni des rumeurs selon lesquelles les fameuses fuites ne proviendraient pas de Moscou, mais de certains milieux très proches du pouvoir, et y compris au sein du camp démocrate (après la primaire volée à Bernie Sanders).

La Bourse au Quotidien en vidéo

Mots clé : - - - - - - - - - - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire