Quand une hausse incompréhensible permet de mieux comprendre le "marché"... | La Bourse au Quotidien


Quand une hausse incompréhensible permet de mieux comprendre le « marché »…

Rédigé le 7 août 2018 par | Apprendre la Bourse, Statistiques et données macro Imprimer

ordinateur cours courbes graphiques chiffres bourse trading« L’algo tueur »… c’est un grand classique de l’été, quand il n’y plus aucun volume, pas de contrepartie, pas de market mover… et plus globalement aucune nouvelle justifiant un mouvement indiciel significatif, comme les +0,90% de l’Euro Stoxx 50 ou les +0,95% du CAC40 vers les 5 528 points (revenu en moins de 2 heures à 0,04% de la résistance des 5 530 points).

Ce mardi nous offre un magnifique exemple de « rally-haussier-que-personne-n’a-vu-venir-mais- qu’il-faut suivre-aveuglément-parce-les-acheteurs-savent-peut-être-quelque-chose »… suivi d’un « zut-y’a-pas-la-moindre-contrepartie-à-la-vente-donc-ça-panique-un-peu-à-l’achat ».

Panurge roi des marchés creux de l’été

Les beaux esprits s’empressent d’expliquer l’inexplicable : « trop d’opérateurs étaient sous-investis, Wall Street va battre de nouveaux records cet été, la volatilité à 11,25 sur le VIX signifie que tous les voyants économiques et géopolitiques sont repassés au vert ».

La réalité, c’est qu’il était extraordinairement facile de susciter un « effet Panurge » dans un marché archi-creux et peut-être techniquement légèrement survendu.

La raison de ce mouvement ne se situe ni du côté des taux (l’OAT [bons du Trésor français] 10 ans se dégrade de 1,5 point, à 0,728%), ni du côté d’une hausse du dollar, favorable aux actions libellées en euro (le billet vert consolide assez sèchement de -0,35% vers 1,1590€)… et encore moins du côté des statistiques allemandes, avec une contraction de 0,9% de la production industrielle au mois de juin, et pas plus du côté des statistiques françaises, avec un creusement du déficit commercial à 6,2Mds€, contre 6Mds€ en mai.

Gare aux leviers

« L’algo-tueur » ne fonctionne en réalité que parce qu’il prend à revers, sans raison objective identifiable, un consensus et qu’il engendre symétriquement une mini-panique (aujourd’hui, à la hausse, face à des vendeurs largement absents ou qui se dérobent délibérément).

Et comme jamais aucune enquête pour manipulation de cours n’est déclenchée, le mois d’août s’avère souvent « plein d’opportunités ».

Ne vous laissez pas piéger : surtout jamais de levier dans un marché sans direction, ou vous serez impitoyablement plumés.

Comment bien appréhender le SRD

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire