Quand même Goldman Sachs parle de surévaluation

Rédigé le 12 juin 2015 par | Autres indices, Biotechs et Medtechs, Toutes les analyses Imprimer

La dernière étude de Goldman Sachs consacrée aux valeurs du S&P 500 évalue à 18,1 le PER moyen basé sur les bénéfices anticipés sur l’exercice 2015.

Les PER ont été inférieurs à ce niveau 98% du temps depuis 1976, avec 2 exceptions en mars 2000 et octobre 2007.

Les PER ont grimpé de + 63% depuis septembre 2011, soit 30% de plus qu’au cours des 9 cycles d’expansion précédent (hausse de 50% en moyenne).

Goldman Sachs précise que 90% des introductions de biotechs des 12 derniers mois se soldent par une perte pour les investisseurs, ce qui contribue à tirer la moyenne des ROE (return on equity) vers le bas (78% d’IPO perdantes).

Hors biotechs, une introduction sur 2 est perdante.

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire