Quand les « algos » font stagner les indices américains…

Rédigé le 11 mai 2015 par | Algos, Analyses indices, Autres indices, Toutes les analyses, US, VIX Imprimer

Nous avions assisté à Wall Street vendredi dernier à la mise en œuvre d’une camisole algorithmique d’une rigidité rarement observée depuis que les « algos » ont pris le pouvoir sur les marchés à partir de 2007 : le Dow Jones n’avait pu fluctuer que d’à peine 0,2% en valeur absolue durant plus de 6 heures (entre 18.160 et 18.200 Pts), idem pour le S&P500 entre 2.113 et 2.118… et bien, cela continue ce lundi avec 0,2% de variation en valeur absolue au bout de 2 heures de cotations et des cours enfermés au sein de la même fourchette (2.112 et 2.117 Pts pour le S&P).

Le contrôle absolu de la volatilité est également de la partie avec le VIX qui ne décolle pas de la fourchette 13/13,40 (bien sûr, c’était exactement la même vendredi durant 6 heures et demie).

Conclusion : le marché ne va que là où il est prévu qu’il doive aller… et lorsqu’il ne va nulle part, c’est qu’une punition va être infligée à ceux qui pensent que « l’actualité du jour » justifierait un peu de volatilité : oubliez donc l’actualité et l’effondrement de -6% en moyenne des banques à Athènes ce lundi… cela n’a aucun impact et ne préfigure rien dont nous devrions nous inquiéter.

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire