Quand le marché fait son difficile face à des publications excellentes

Rédigé le 19 février 2016 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Alors que l’on parle de plus en plus des discussions à Bruxelles pour éviter un Brexit, c’est une fin de semaine assez calme finalement sur les marchés.

Le CAC n’arrive pas à franchir sa résistance (voir point CAC), mais ne rechute pas violemment comme il l’a fait les fois précédentes, et Wall Street a consolidé gentiment hier soir, les indices US restant cependant fébrile à cause des perspectives donnée par le géant de la distribution, Wal-Mart.

Le repli des cours du pétrole (suite à la parution de stocks hebdomadaires de brut supérieurs aux attentes) a également contribué à une certaine lourdeur intraday sur la cote.

Concernant les publications des entreprises, nous avons de nouveau du bon… et du moins bon. Valeo et Kering sont recherchés après des comptes supérieurs aux attentes, tout comme Tarkett, le spécialiste des revêtements de sol, qui malgré son fort positionnement en Russie a publié des comptes sans mauvaise surprise.

Toujours sur le SRD, on retiendra aussi l’envolée de l’éditeur de jeux vidéo Gameloft suite à l’annonce d’une OPA hostile de Vivendi (Gameloft évoluant au-dessus du prix offert de 6€, le marché juge la prime relativement faible – le titre s’échangeant par exemple au-delà des 6,50€ il y à peine deux mois encore).

Ce qui est surprenant, dans ce marché, c’est que les opérateurs arrivent à sanctionner des résultats excellents, comme ce matin sur Essilor ou surtout Ingenico, comme Philippe Béchade vous l’explique ci-dessous. La Raison ? Des perspectives prudentes… et un marché qui en veut toujours plus.

A Wall Street, on surveillera cet après-midi les chiffres du CPI (indice des prix à la consommation) de janvier à 14h30 tout à l’heure. Avec une Fed toujours attentive à l’évolution de l’inflation (par rapport au timing de normalisation de sa politique monétaire), cela devrait être le principal catalyseur de cette fin de semaine.

Et puis, la grande et bonne nouvelle, c’est quand même que l’or a trouvé un nouveau support à 1200$ l’once : je laisse Gilles Leclerc vous détailler son potentiel ci-dessous, car le métal jaune est bel et bien sorti de son trend baissier.

Dans BAQ Pro, nous faisons le point sur nos positions, qui sont bien parties : rejoignez-nous avant la semaine prochaine pour profiter chaque jour des opportunités de marché !

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire