Quand la géopolitique se confond avec l’économique

Rédigé le 11 septembre 2018 par | Toutes les analyses Imprimer

Les Etats-Unis face au jeu des alliances sur les dossiers coréens, russes et chinoisAlors que la Chine et la Russie mènent depuis 24h des pourparlers bilatéraux, on ne décèle pas d’avancée dans les négociations entre les deux voisins que sont les Etats-Unis et la Canada pour refondre l’ALENA (accord de libre-échange nord-américain).

Peu d’éléments ont filtré concernant les accords économiques et commerciaux entre Xi Jinping et Vladimir Poutine, en revanche, les deux pays sont tombés d’accord sur des manœuvres militaires conjointes (des « war games »), une sorte de message envoyé à Trump et aux néoconservateurs américains : un front commun se dessine en Asie si jamais les Etats-Unis envisageaient de déplacer le différent commercial (avec la Chine) sur un autre terrain.

La méthode Trump à l’épreuve de la réalité

Géopolitique toujours, Donald Trump a repris contact avec Kim Jong-un et espère relancer les négociations sur la dénucléarisation de la Corée du Nord… qui a déjà fait savoir qu’elle ne renoncerait pas à l’arsenal qu’elle prétend déjà détenir.

Mais surtout, quelle sont les chances d’aboutir sans le soutien de Pékin… menacé de 25% de surtaxe sur la totalité de ses exportations vers les Etats-Unis ?

Trump joue les « effets d’annonce » et tente juste de marquer des points psychologiques avant les élections de novembre.

Wall Street a-t-elle encore du gaz ?

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire