Psychanalysons monsieur le Marché

Rédigé le 22 février 2008 par | Autres indices Imprimer

Un des principes à admettre, quand on est trader, c’est que le « Marché est efficient ». Cela revient à dire que « tout est déjà dans les cours » mais surtout que « le marché a toujours raison ».

A mon sens, c’est un des postulats les plus importants à comprendre quand vous vous lancer sur les marchés : vous n’aurez jamais raison CONTRE le marché.

Même si vous avez fait les bonnes analyses en terme de fondamentaux, de niveaux techniques, de timing… Si le marché réagit dans l’autre sens, pour des raisons complètement absurdes, vous perdrez de l’argent — et donc vous aurez eu tort (je pars du principe qu’évidemment, vous ne voulez pas perdre d’argent). Un sale coup pour l’égo !

Un autre postulat, c’est de dire que si le marché est efficient alors l’analyse technique est prédictive : elle permet d’anticiper les variations de cours et le bon timing. Comment ? Parce qu’elle s’attache à analyser la psychologie des intervenants, à comprendre la « psychologie de marché ».

Il n’y a aucun endroit dans le monde qui rassemble autant d’intervenants de manière simultanée, à un même endroit (le marché), dans des conditions similaires, et qui fasse autant appel aux pulsions fondamentales de l’homme (quand il s’agit d’argent) — la peur et l’appât du gain.

Alors l’analyse technique analyse les pulsions et impulsions, les résistances et refoulements (pull back) du marché et en tirent des conclusions sur le futur. Mais ce qui fait toute sa force à mon sens, c’est qu’elle se pose comme « prédictive ». Elle est une méthode (qui semble marcher) pour prédire l’avenir… Pas étonnant qu’elle ait autant de succès : qui n’a pas rêvé de prétendre lire l’avenir ?

Mais posons-nous la question : quelle valeur aurait l’analyse technique si les intervenants ne croyaient pas en sa valeur prédictive ?

Parce que si l’analyse technique permet d’anticiper sur les variations de cours, c’est uniquement parce que les intervenants, en croyant et anticipant sur le fait que  l’histoire va se répéter, réagissent justement de manière à ce qu’elle se répète ! (Vous me suivez ?)

Ils se positionnent tous dans le sens de l’analyse technique, et lui donnent ainsi raison. La boucle est bouclée : l’analyse technique a été prédictive. Je dirai plutôt auto-prédictive ; elle s’auto alimente.

Tout cela me fait penser à un des arguments qu’utilisaient les défenseurs de la psychanalyse face à leurs détracteurs : « si vous ne croyez pas au concept d’ ‘inconscient’, c’est justement parce que vous êtes dans un processus inconscient de ‘résistance’. » Pratique.

Quoi qu’il en soit, on peut réfléchir autant que l’on voudra sur les ressorts de l’analyse technique, l’important reste son efficacité. Car elle régit le marché et rappelez-vous : Monsieur le Marché a toujours raison.

Sébastien Duhamel nous l’explique d’ailleurs concrètement en revenant sur l’annonce de Warren Buffett. Mais au fait, l’annonce de Mr. Buffett était-elle déjà dans les cours ?

Mots clé : - - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire