La productivité britannique est désormais la pire du G7 et l’une des pires du G20

Rédigé le 18 septembre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

La triomphante Grande-Bretagne, le pays du plein emploi et des transactions immobilières à plus de 10 M€ de livres  est le désormais aussi le pays qui affiche la plus faible productivité des pays développés (et pas seulement du G7 mais de la majorité des pays du G20, émergents exceptés).

Par rapport à la moyenne du G7 calculée en 2014, l’Angleterre se situe plus de 20% en dessous de la moyenne, et par rapport aux États-Unis, l’écart est abyssal puisqu’il se monte à 41%.

Il se situe à -33% par rapport à la France et -32% par rapport à l’Allemagne, et l’une des causes de ce fiasco, c’est que depuis la crise, les mini-jobs mal payés ont proliféré, tandis que toutes les liquidités disponibles sont aspirées par la « City » et le casino financier.

Bien conscientes que les « QE » n’irriguent pas l’économie réelle, les entreprises britanniques du secteur privé – hors finance et immobilier – ne font quasiment aucun investissements à long terme dans les infrastructures et la modernisation de l’outil de production.

Et ce qui concerne la « productivité »… quelqu’un parmi nos lecteurs a-t-il une idée de celle d’un travailleur qui a signé un contrat « zéro heure » ?

Ils sont 1,7 M dans ce cas… et le meilleur services qu’ils rendent, c’est de disparaître des statistiques du chômage.

Là, le gouvernement britannique a mis au point un système d’une fantastique « productivité »… pour réduire artificiellement le chômage !

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire