Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Production pétrolière mondiale au taquet côté OPEP

Rédigé le 13 septembre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Quelques précisions supplémentaires – et riches d’enseignement – au sujet de l’enquête mensuelle de l’AIE.

L’agence basée à Paris observe que « les récents piliers de la croissance de la demande – la Chine et l’Inde – vacillent ». Alors que la demande ne devrait croître que de 1,3 millions barils jour d’ici 2017 (comme nous l’avons déjà indiqué), le ralentissement de la demande s’aggravera en 2017, avec une hausse de seulement +1,2 mbj à 97,3 mbj (contre une hausse additionnelle de +1,4 mbj au 1er semestre 2016).

Dans le même temps, l’offre en provenance des pays « OPEP » n’a cessé de gonfler pour atteindre le niveau record de 33,5 mbj en août, soit +930 000 mbj, ce qui compense un léger fléchissement des exportations en provenance des autres pays producteurs, dont le N°1, soit les USA (grâce à l’Alaska).

Selon l’AIE, l’Arabie saoudite, le Koweït et les Emirats arabes unis ont atteint un niveau de production sans précédents et les quantités extraites en Iran ont bondi à 3,5 millions de barils/jour, soit 1,3 milliards de barils par an.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire