Le processus de détente des taux se prolonge à la lumière des derniers chiffres US ce jeudi

Rédigé le 31 août 2017 par | Statistiques et données macro, US Imprimer

Nous venons de découvrir le dernier chiffre du jour aux Etats-Unis (le PMI de Chicago ressort un peu plus vigoureux que prévu à 58,9 contre 58 attendu). Il ne va pas bouleverser le tableau ni inverser la vapeur sur le marché obligataire. La tendance (lourde) à la détente des taux se confirme et le rendement des T-Bonds US renoue avec les planchers annuels, à 2,125% (en fait, il s’agit même des « plus-bas » de novembre 2016).

Un nouveau cran à la baisse a été franchi à 14h30 avec une stagnation de l’indice d’inflation PCE – brut et « core » (c’est le principal baromètre privilégié par la Fed) – qui ressort à +1,4% à fin août et ne marque aucun signe d’inflexion à la hausse.

Par ailleurs, les dépenses des ménages US ont progressé de +0,3% (c’est conforme aux attentes) et leurs revenus de +0,4%. Ces chiffres sont jugés non inflationnistes car le taux d’épargne se dégrade encore, à 3,5% contre 3,6% en juin, et il va bien finir par se stabiliser (il est proche de ses planchers), pesant sur la capacité des ménages à consommer.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire