Les prix de l’immobilier continuent de flamber partout aux États-Unis, sauf à Washington

Rédigé le 27 mars 2018 par | Statistiques et données macro, Toutes les analyses Imprimer

L’indice global du coût du logement « S&P »/Case-Shiller a progressé de 0,5% sur la période novembre/décembre/janvier, soit de +6,2% en rythme annuel. L’indice des 20 plus grandes métropoles a augmenté de 0,8% sur le trimestre et de 6,4% sur l’année…

Tous ces scores sont supérieurs de 0,1 à 0,2% par rapport aux anticipations. Il n’y a pas de ralentissement en vue car les biens disponibles restent rares, et les biens « abordables » quasi introuvables.

Les prix flambent encore et toujours à Seattle (+13%, merci aux investisseurs chinois), Las Vegas (+11%, les Chinois aiment le jeu) et San Francisco (les Chinois affectionnent la Silicon Valley et ses universités).

L’arrivée de Trump à Washington ne dope pas l’immobilier dans la capitale, qui est la seule grande ville des États-Unis où les prix ont enregistré une évolution mensuelle négative (à force de virer les hôtes de la Maison-Blanche à tour de bras ?).

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire