Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Préparez-vous à une hausse des taux d’intérêt

Rédigé le 4 avril 2017 par | BCE, Taux & Devises Imprimer

Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, lance un avertissement qui glisse sur les marchés comme l’eau sur les ailes d’un canard : « les États doivent se préparer à une hausse des taux d’intérêt ». Serait-ce la fin du « rêve bleu » ?

Bien entendu, cette mauvaise nouvelle est une bonne nouvelle. Cela prouve que les économies européennes vont mieux, interprètent gérants et fins stratèges.

Mr Coeuré semble devancer quelque peu la petite musique de la BCE puisqu’il précise ne pas connaitre la manière dont elle mettra fin à sa politique accommodante. « Le conseil des gouverneurs n’a pas encore eu cette discussion ».

Nous savons que quelle que soit la stratégie, elle risque de ne pas plaire au marché qui est drogué depuis 8 ans aux taux zéro et aux liquidités surabondantes. Le sevrage risque d’être compliqué.

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

2 commentaires pour “Préparez-vous à une hausse des taux d’intérêt”

  1. Bonjour,

    Il faudra que vous me montriez la corrélation entre hausse des taux d’intérêt et baisse des indices boursiers. Pour moi, les indices ET les taux vont remonter. Cela s’est déjà produit maintes fois par le passé.
    Dire qu’une hausse des taux engendre mécaniquement une baisse des marchés boursiers tient de la croyance.
    Bien à vous,

  2. Bonjour

    Vous avez raison. D’ailleurs, il y a aussi une corrélation inverse entre Euro et Dollar normalement. Mais celle ci ne marche plus depuis déjà qq temps.
    En fait, les mécanismes de marché ont été cassés par les banques centrales Et par les algos des grosses mains qui, gorgés de cash, « tirent sur tout ce qui bouge » pour pouvoir placer leurs liquidités.
    Donc on peut avoir une montée des indices, des taux, de l’Euro/doll, des matières premières – tant que la situation actuelle perdure.

    Maintenant, il n’y a effectivement pas corrélation entre taux et indices jusqu’a ce que les taux dépassent une certaine limite quand même. Car à ce moment, ça risque de déclencher une avalanche quand la goutte d’eau fera déborder le vase.
    Cordialement
    GL

Laissez un commentaire