Prenez Carrefour dans le bon sens

Rédigé le 26 juillet 2017 par | Actions, Algos Imprimer

Carrefour (FR0000120172 – CA) arrive à la croisée de deux supports graphiques de long terme. Les investisseurs semblent s’y intéresser et si le signal technique se valide, le premier potentiel de rebond est de l’ordre d’une vingtaine de pourcents. Nettement suffisant pour s’intéresser au titre donc.

Mais ne brûlons pas les priorités. Avant d’en venir au plan de trade, prenons le temps de bien ficeler notre analyse.

Carrefour sur deux supports

Le premier de ces supports, c’est le segment horizontal « SH »vert qui se situe dans la zone des 20 €.

Il a très souvent servi de tremplin au départ d’impulsions – qu’elles soient haussières ou baissières. Les petites pastilles orange vous indiquent la réaction des prix à son contact : ce niveau n’est donc pas neutre.

Carrefour en données hebdos Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le deuxième support est une projection réalisée par reports d’amplitude (flèches orange) du précédent canal haussier, cassé fin 2015. Depuis la valeur évolue en tendance baissière (canal bleu foncé) et c’est justement cette tendance baissière qui a mené le titre sur ces deux supports (pastille rouge).

Par contre, pour que les supports de la vue long terme hebdomadaire fonctionnent, il faut absolument que les prix se retournent d’abord sur l’UT inférieure. Sinon, on laisse tomber et on passe à autre chose : cela voudra dire que le support va craquer.

Et ce début de retournement doit aussi obligatoirement être validé par un signal technique, qui lui seul nous permettra de savoir quand et où exactement prendre position.

C’est bien ce à quoi va nous servir la vue journalière ci-dessous.

Carrefour : où quand et comment prendre position ?

Je vous parlais d’attendre la validation d’un signal haussier. Prenons comme signal un indicateur de momentum (le Stochastique Momentum Index – SMI). Vous devez attendre qu’il valide son signal de hausse pour passer à l’achat.

Carrefour en données daily Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Une autre raison pour laquelle le titre Carrefour peut se révéler intéressant, c’est qu’il semble faire l’objet d’une attention particulière de la part des investisseurs : les flux d’investissement sont positifs. En clair, l’indicateur OBVD (qui permet de visualiser ces flux, leur force et leur sens) nous dit que des intervenants sont en train de « ramasser » discrètement du papier.

Regardez l’indicateur OBVD : alors que les prix sont relativement stables sur la période prise en compte par la flèche orange, les flux sont en nette hausse. Ce qui veut dire que certains acteurs du marché profitent de la consolidation actuelle (et de la zone de supports) pour passer à l’achat.

Tout cela pour vous dire qu’il y a un rebond à jouer si les conditions se valident.

La première résistance à battre sera évidemment la résistance oblique (rouge). Ensuite deux objectifs « O1 et O2 » apparaissent. Ce sont les plus hauts de juin 2017 pour O1 (un peu sous 24 €) de Mai 2016 pour O2 (un peu sous 27 €).

Et pour ne rien vous cacher, il y a une autre raison (une dernière) pour laquelle j’ai sélectionné Carrefour aujourd’hui : le groupe ne communiquera sur son T2 que le mercredi 30 août.

Or s’il y a bien une saison que je déteste, c’est celle de la publication des résultats trimestriels : les réactions du marché sont tout à fait aléatoires.

D’ici le 30 août, le titre aura assez de temps pour « prendre de la hauteur » (si le plan de trade se valide).

D’ici là, bons trades et à vendredi pour notre dernier point CAC40 avant les vacances !

Gilles,

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire