Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Point trimestriel sur les indices US : le drapeau noir flotte sur la marmite

Rédigé le 6 juillet 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Alors qu’un nouveau trimestre vient de débuter, c’est le moment de prendre un peu de recul. Interrogeons les oracles graphiques, et autres pythies techniques, pour écouter les éventuels messages que nous aurons à décoder… afin d’affiner notre stratégie de trading pour le trimestre à venir.

Commençons par une revue des indices américains. Nous nous pencherons sur les indices européens en début de semaine prochaine.

Je ne sais pas si vous avez vu l’excellent film de Michel Audiard, de 1971 (avec Jean Gabin notamment !), Le drapeau noir flotte sur la marmite. Je vous le recommande chaudement. J’ai repris son titre qui est une belle façon de vous dire « Attention, la situation est devenue critique et les risques baissiers sont maintenant bien supérieurs aux potentiels haussiers ! »

Le constat est on ne peut plus simple à faire :

Analyse long terme du Dow Jones

Dow Jones industrial Avg Index

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

La résistance en place depuis début 2015 (rectangle violet horizontal + flèche rouge) a non seulement bloqué l’avancée des prix, mais surtout ravivé une très forte augmentation de la volatilité. On peut le constater en observant les attaques baissières très agressives qui se sont développées depuis.

Depuis début 2015, on peut aussi noter un arrêt des flux acheteurs. Ce phénomène est identifiable à l’aide de l’indicateur On Balance Volume (OBV) qui refuse maintenant de progresser (flèche bleue horizontale).

Ce tarissement des flux d’investissement (malgré l’arrosage systématique des banques centrales) dénote la méfiance des investisseurs et entraîne une baisse de la liquidité qui, elle aussi, pousse à une remontée de la volatilité ainsi qu’a une fragilisation du marché.

Actuellement, les prix se trouvent coincés entre le support du canal haussier (segment vert) et la résistance horizontale marquée par le rectangle violet (zone 18 000/18 300). Il est probable que la cassure de l’un des deux entraîne une forte impulsion.

C’est la cassure du support du canal haussier qui me semble la plus probable (on y reviendra dans des analyses de plus court terme).

Dans ce cas, les supports intermédiaires graphiques (segments horizontaux bleus) correspondants montrent les paliers de décompression auxquels il faudra faire attention.

Analyse long terme du Nasdaq Composite

Sur le Nasdaq, nous avons une configuration similaire à celle du Dow Jones. Les prix se trouvent à mi-chemin entre ce support et la résistance majeure ; une raison de plus pour ne pas intervenir sur ce marché !

Nasdaq 5 juillet 2016

Nasdaq Composite Index 5 juillet 2016

Les volumes (OBVD) montrent le même phénomène de plafonnement que celui que nous avons sur le Dow Jones. Les investisseurs peuvent raconter ce qu’ils veulent (enfin… ceux que les médias mainstream veulent faire entendre), dans la réalité, ils n’achètent tout simplement plus ce marché ! Leurs discours les plus optimistes ne précèdent aucune action !

Analyse de long terme du S&P500

Configuration identique aux deux indices précédents. Nous avons une résistance majeure vers 2 150 points. C’est-à-dire à moins de 3% des niveaux actuels.

Le canal haussier (en vert sur le graphe ci-dessous) est cassé. Comme pour les deux indices précédents, les flux de capitaux plafonnent (flèche bleue horizontale) et n’arrivent plus en soutient. Ainsi, le marché se trouve non seulement en panne de carburant, mais la baisse de la liquidité occasionne des attaques baissières de plus en plus vindicatives.

S&P500 Index 5 juillet 2016

S&P500 Index 5 juillet 2016

Les prochains soutiens ?

Conclusion

Clairement, nous sommes dans une situation sans équivoque : le potentiel baissier est bien supérieur au potentiel haussier. Les marchés sont de plus en plus nerveux et fragilisés.

À mon humble avis, sans nouveau programme de fuite en avant orchestrée par les banques centrales, la hausse va prendre fin.

La conclusion « stratégique » à la suite de la lecture de ces graphes est donc triviale :

Voilà ; vous avez les principaux graphiques en tête sur les indices américains. Référez-vous souvent à ce cadrage, il vous aidera à y voir clair au jour le jour. Lundi prochain, je vous prépare la même chose sur les indices européens (et vendredi, je ferai un point complet sur le CAC 40).

Gardez à l’esprit qu’en cas de grabuge aux USA, l’Europe ne s’en sortira pas indemne. Au contraire, il est probable que les indices européens souffrent plus que leurs homologues américains.

Gilles

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire