Un point d’achat potentiel à exploiter sur ATOS

Rédigé le 15 mai 2014 par | Actions, Apprendre la Bourse, Indices, sociétés et marchés, Mid et Small Caps Imprimer

En préambule, cher lecteur, permettez-moi de prendre quelques instants pour vous présenter la stratégie que j’applique actuellement concernant les actions. Je vous proposerai ensuite, dans un second temps, mon plan de trade sur ATOS (FR0000051732).

Comment trader les actions dans le contexte actuel ?

Comme vous avez pu le constater, le CAC 40 et les indices américains sont tous sur leurs plus-hauts. Mais, dans le même temps, des signes de faiblesse commencent à apparaître – notamment sur le Dow Jones, le Nasdaq et le Dax.

Sur le CAC 40, la résistance de la zone des 4 500 points est une résistance de long terme. Elle est « lourde » et cela fait maintenant quelques semaines que l’indice parisien hésite sur ces niveaux. Si le CAC 40 vient à consolider, c’est l’ensemble des actions (même hors CAC) qui en pâtira… L’incertitude prédomine donc.

Vous me direz, cher lecteur, que l’incertitude est l’essence même des marchés. C’est vrai mais je pense malgré tout qu’en ce moment elle plus exacerbée qu’à l’accoutumée. Par conséquent je m’adapte.

Ainsi, quand la visibilité diminue à long terme, ma stratégie consiste à :

  1. réduite la voilure et piloter des trades avec des horizons temps plus réduits. L’idée ici consiste à diminuer le risque et essayer de passer entre les gouttes sur un horizon temps de plus court terme ;
  2. le CAC 40 ayant probablement perdu sa dynamique haussière sur des Unité de Temps longues, le but est de proposer un panachage de trades long et de trades shorts. Le tout en essayant de capturer des mouvements plus rapides, plus court terme. Et ce, tout en sachant qu’une partie des plans de trade ne sera peut-être pas exécutée car le signal escompté – qui est toujours un signal en attente de confirmation – ne sera pas validé ;
  3. proposer des stratégies applicables uniquement avec des prises de position permettant de placer des stops serrés.

Vous le voyez, l’idée est toute simple : pas de prise de risque sur un horizon long terme qui est bouché – et ce, tant que le CAC 40 n’aura pas cassé les 4 500 points ou, à l’inverse, tant qu’il n’aura pas donné un signal clair de consolidation.

Ceci étant posé, passons maintenant à ATOS.

Comment jouer ATOS alors ?

ATO_1ATOS (FR0000051732) vient d’annoncer un partenariat avec Customweb via sa filiale Worldline – nous sommes ici dans le secteur des paiements et des services transactionnels. Cette annonce pourrait-elle redonner de l’élan au titre ?

Ce n’est pas à moi d’en juger, c’est le marché qui tranchera. Toujours est-il qu’au niveau graphique, le titre se positionne sur un double support long terme constitué d’un support horizontal (rectangle vert) qui se conjugue avec le support de la médiane du canal haussier bleu (pastille rouge).

Si le titre doit réagir à cette annonce de partenariat – c’est un point d’achat idéal pour travailler le titre.

Mon plan de trade

Pour pouvoir prendre position sur les supports hebdomadaires, il faut que l’Unité de Temps inférieure donne préalablement un signal de rebond.

L’analyse graphique de l’Unité de Temps journalière montre – ou plutôt confirme – la présence d’un support dans la zone des 60/60,5 euros.

Ce support est en fait un triple support :

  1. support horizontal (rectangle vert) ;
  2. support ascendant (segment vert) ;
  3. support d’un canal haussier (segments gris pointillés) correspondant aussi au report d’amplitude des mouvements précédents (flèches rouges).

ATO_2Donc, c’est très simple : si le titre doit rebondir, un signal de retournement devra être validé par l’indicateur Stochastique Momentum Index (pastille verte) et le canal baissier de consolidation (rouge) devra être cassé à la hausse.

Dans ce cas, je passe à l’achat pour jouer un rebond sur les supports hebdomadaires avec confirmation du retournement de la dynamique de l’Unité de Temps journalière. Le stop pourra être placé à 2% du point d’entrée.

Le premier objectif de hausse se situe vers la résistance des 64,5 euros (premier segment bleu), soit 5 à 6% de potentiel selon le moment où le titre validera le signal. Sur ces niveaux, prise de profit pour 50% de la position et remontée du stop au niveau du point d’entrée pour annuler tout risque sur le trade. L’objectif final sera un retour sur la résistance des 68 euros (deuxième segment bleu), soit environ 11% de potentiel.

Les filets sont désormais en place, il ne reste plus qu’au poisson à mordre l’hameçon. Le tout avec un ratio risque/potentiel tout à fait intéressant même si ce trade n’est qu’un trade de relativement court terme.

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire