Les PMI de juin en panne aux Etats-Unis ? Heureusement il y a le pétrole ! | La Bourse au Quotidien


Les PMI de juin s’essoufflent aux Etats-Unis, mais heureusement, il y a le pétrole !

Rédigé le 22 juin 2018 par | Matières Premières, Pétrole, Statistiques et données macro Imprimer

Barils de pétrole se déversant sur un tapis de dollarsLe market mover du jour c’est le pétrole, et à plus forte raison lorsque le baril se renchérit de 2% alors que l’Opep accouche dans la douleur d’un compromis (à moins d’un ultime coup de théâtre puisque la réunion de Vienne s’achève samedi) sur une hausse de 1,5 million de barils/jour.

Cette hausse un peu contre-intuitive de l’or noir dope les valeurs pétrolières : à Paris, elles trustent le podium du SBF-120 avec Technip (+5,6%), CGG et Vallourec (+4,5%)… puis Total (+2,5%).

Derrière le baril, les PMI se tassent aux Etats-Unis

Ceci éclipse complètement la publication de l’indice flash PMI (d’IHS-Markit) concernant l’activité anticipée aux Etats-Unis : le composite se tasse à 56 en juin, contre 56,6 en mai, suite à une nette décrue du flash manufacturier (qui chute de 56,4 vers 54,6) et un léger tassement du PMI des services de 56,8 vers 56,5.

Les PMI de juin démentent les inquiétudes de la BCE

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire