Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Plusieurs indicateurs à surveiller dans la journée

Rédigé le 31 mai 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Cher lecteur,

En Asie, les Bourses sont restées bien orientées ce matin. Le Nikkei a profité de la hausse surprise de la production japonaise le mois dernier. Les indices chinois ont fini en nette hausse (le SSE Composite a gagné plus de 3%), portés par un regain de spéculation sur une éventuelle entrée des actions chinoises aux indices mondiaux MSCI (dont la revue est programmée à la mi-juin).

En Europe, quelques indicateurs macro étaient au programme. En Allemagne, nous avons pris connaissance d’une baisse inattendue des ventes au détail en avril ainsi que d’un taux de chômage tombé au plus bas depuis 1990. Plus important en termes d’impact sur les marchés à court terme (par rapport à la BCE jeudi), les chiffres de l’inflation en Zone euro sont ressortis conformes aux attentes en mai (à -0,1% après -0,2% en avril).

Outre-Atlantique, Wall Street se réveille de son week-end prolongé avec au programme : les dépenses et revenus des ménages en avril, l’indice PMI de Chicago et l’indice de confiance du consommateur du Conference Board.

Au niveau corporate, DBV Technologies (FR0010417345), biotech spécialisée dans les allergies, s’affichait dans le palmarès des hausses du SRD après l’annonce d’un accord avec Nestlé. A l’inverse, Air France-KLM (FR0000031122) évoluait en nette baisse après que le groupe a annoncé l’entrée en négociations exclusives avec le chinois HNA pour lui céder une partie du capital de Servair (le pôle de restauration de la compagnie aérienne).

Du côté des recommandations de brokers, Vinci (FR0000125486) et Eiffage (FR0000130452) s’inscrivaient parmi les plus nettes baisses à la Bourse de Paris. Les deux groupes sont pénalisés par la dégradation de Kepler Cheuvreux : le conseil sur Vinci est ramené d’achat à conserver pour un objectif de cours de 69. On peut dire que l’analyse de Gilles sur EIFFAGE, publiée hier, a un timing parfait puisqu’il vous conseillait de shorter le titre. Eh bien nous y sommes (voir analyse plus bas également). Pour Eiffage justement, le courtier est passé à alléger (contre conserver auparavant) avec un objectif de cours de 62 €.

Pour le reste, on retiendra que Natixis a relevé son objectif de cours sur Safran (FR0000073272) de 55 à 61 € ou qu’Exane BNP Paribas a relevé à neutre sa vue sur Arkema (FR0010313833) tout en portant son objectif à 72 €.

Mots clé : - - - - - - - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire