Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Plus personne n’a d’avis

Rédigé le 10 octobre 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Big caps, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Vendredi soir, les marchés américains sont restés comme deux ronds de flan après la publication de chiffres de l’emploi mitigés sur septembre. Le taux de chômage est remonté à 5% (contre 4,9% attendu) et le nombre de création de postes a été moins bon qu’attendu, à 156 000 contre 175 000 anticipé.

Les chiffres des mois de juillet ont été révisés à la baisse de -23 000 à 252 000 au final et ceux d’août à la hausse (de +16 000 à 167 000).

Avec en plus Stanley Fischer qui trouve que tout est au vert pour remonter les taux, les marchés n’ont pas bien su comment analyser la situation et ont hésité, clôturant légèrement dans le rouge après avoir frôlé le neutre toute la séance.

Le repli du pétrole (le baril de WTI retombe sous les 50 $) pèse également sur la tendance.

Du côté des entreprises

Cette semaine sera placée sous le signe du début de la saison des trimestriels.

Du côté des changements de recommandations de broker

On notera qu’Arcelor-Mittal (LU0323134006) était en hausse ce matin de 1% au-dessus des 5,70 € grâce au soutien de Bank of America Merrill Lynch (l’intermédiaire financier conseillant d’acheter le secteur des métaux et mines en Europe).

A l’inverse, Ingenico (FR0000125346) était de nouveau en forte baisse, de plus de 3% dans les premiers échanges de retour sur les 70 €, alors que Barclays a dégradé son conseil de « surpondérer » à « pondération en ligne » en abaissant de 120 € à 80 € son objectif de cours.

Le CAC40 toujours en léthargie

Le CAC débute la semaine de manière hésitante.

CAC 40

 

Graphiquement, l’absence de réaction au-dessus de la zone des 4 430 points (rectangle rosé) plaiderait en faveur d’une poursuite de la baisse vers les 4 390/4 400 points. A la hausse, un retour au-dessus des 4 475 points permettrait d’envisager une extension dans la région haute des 4 500/4 520 points (contact avec la résistance descendante visible en bleuté).

Mais bon… rien de bien passionnant encore sur l’indice… Vivement que l’on sorte de cette léthargie.

Mots clé : - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire