Plus faible hausse du coût du travail aux US depuis… 33 ans

Rédigé le 31 juillet 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Le coût du travail aux États-Unis, qui inclut les salaires et autres rémunérations et les  investissements en matériel,  n’a augmenté que de 0,2% au 2ème trimestre (la plus faible progression en 33 ans), après une hausse de 0,7% tout juste dans la moyenne au trimestre précédent.

En glissement annuel, la hausse ralentit à +2%… et les pourcentages dévoilés ce vendredi sont identiques qu’il s’agisse du secteur public ou du secteur privé.

Il s’agit, nous explique-t-on, d’un phénomène ponctuel mais il pourrait aussi s’agir de la conséquence profonde et durable d’une augmentation des capacités  inemployées par le marché du travail. Ce qui alimente le syndrome bien connu: « si vous n’êtes pas content, il y en à 10 qui attendent de prendre votre place, et pour moins cher encore ».

L’enquête de l’ECI (Département du Travail US) est très suivi par la FED et les économistes la considèrent comme l’une des meilleures jauges des capacités inemployées du marché du travail et baromètre avancé de l’inflation… et le chiffre du T2 est clairement déflationniste !

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire