Plus de pétrole : des cours plus élevés. On ne cherche même plus à comprendre.

Rédigé le 16 novembre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Allo, y’a encore quelqu’un sur le NYMEX ?

On peut se poser la question alors que l’Agence d’information américaine sur l’énergie (AIAE) vient de publier son rapport sur l’état des stocks hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis.

Les cuves se sont remplies de 5,3 millions de barils supplémentaires (au lieu de +1,5 M) qui s’ajoutent aux +2,43 millions de barils de la semaine précédente… et qui n’étaient pas non plus prévus au programme. Mais assez curieusement, le cours du « brut » ne consolide pas et progresse même de +0,7% vers 46$. Qui « fait le marché » à l’encontre de ce que serait sensé faire le marché en pareilles circonstances ?

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire