CAC : Quelle stratégie pour le mois d’aout ?

Rédigé le 29 juillet 2015 par | Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

Avant de vous laisser pour quelques jours de congés, je vous propose un point complet du CAC, pour vous aider à préciser votre stratégie sur l’indice parisien en ce mois d’août.

Commençons par un cadrage long terme de l’indice : nous utilisons donc une échelle hebdomadaire, et vous allez voir que les niveaux et enjeux du CAC apparaissent assez clairement sur cette Unité de temps.

Résistance de très long terme à 5250 points. La résistance oblique baissière de long terme (segment bleu) continue de barrer la route à la hausse de l’indice. Actuellement, elle transite par les niveaux de 5 250 points (jetez un œil au petit encart en haut à droite du graphe). L’indice se situe désormais à moins de 5% de cette résistance.

A plus court terme, la dynamique reste haussière. Les prix continuent d’évoluer dans le canal haussier de moindre amplitude et définit par les segments obliques verts et rouges.

Pour rappel, au printemps dernier (dernière pastille violette), nous étions passés négatifs sur le CAC avec pour objectif 4 600 Pts. Objectif qui correspondait aussi au retour sur le support de ce canal haussier, qu’il a d’ailleurs précisément touché.

Les niveaux donnés par ce cadrage graphique ont jusqu’ici étés fiables et pertinents, donc tant que la résistance de long terme (bleue) ne sera pas cassée, la dynamique haussière du CAC restera en place.

Mais attention : le potentiel de hausse maximum pour atteindre cette résistance majeure n’est que de 5%… ce qui est un potentiel bien trop faible pour prendre position aujourd’hui.

Le mieux que vous ayez donc à faire est de vous laisser porter par cette hausse et de conserver vos positions haussières tout en restant extrêmement attentif aux signaux de retournement qui pourraient se manifester.

Le CAC40 reste bloqué par sa résistance à 5250 points

Le CAC étant coincé entre cette oblique baissière, qui se rapproche, et la dynamique haussière du canal vert et rouge, il est probable à court terme que l’indice temporise dans la zone actuelle.

Si une nouvelle dynamique devait se mettre en place (cassure de la résistance oblique ou au contraire retournement baissier à son contact) alors le signal d’accélération se verra obligatoirement sur l’Unité de temps inférieure (l’U.T journalière) avant d’être visible sur l’U.T hebdo.

Il faut donc analyser la vue journalière pour essayer de percevoir des signes de retournement.

Ce graphique journaliser nous permet de confirmer les niveaux clés identifié par le cadrage hebdomadaire. Mais cette fois-ci… avec un angle de vue tout à fait différent.

Les niveaux sont marqués par des segments horizontaux (et non plus obliques) : leur niveau reste donc stable à travers le temps et sont plus faciles à envisager.

Nous parlions de résistance hebdomadaire de long terme transitant vers les 5 250 Pts ? Et bien vous voyez là qu’elle correspond très exactement à la résistance (segment violet) du report d’amplitude (flèches bleues)

Et les 4 600 Pts qui constituaient le support du canal haussier (vert) ? Là encore, il y a correspondance : le support (segment vert) coïncide avec le même report d’amplitude identifié plus haut, le point pivot se situant dans la zone des 4 930 Pts (segment bleu).

Vous voyez donc qu’avec un cadrage graphique réalisé selon une autre approche, nous retombons sur les mêmes niveaux clés.

Un Squeeze Boll100 à surveiller

Par contre, ce qui apparait spécifiquement sur la vue journalière, c’est la formation d’une Squeeze Boll100 (petite zone bleue entourant l’enveloppe de volatilité grisée). Attention, cette figure est importante car elle décèle justement la mise en place du signal d’accélération attendu qui fera sortir le CAC40 de sa zone de range actuelle.

Si vous n’êtes pas familier de ce type de signal, sa construction et surtout ses implications au niveau trading, je vous recommande chaudement la lecture d’un article que j’ai récemment rédigé sur le sujet.

Et ce qu’il faut en retenir, c’est que les prix sont maintenant sans dynamique et sans tendance et le RESTERONT durant toute la période de formation du Squeeze boll100. Ce qui cadre effectivement avec nos stratégies et perspectives développées par le cadrage en vue hebdomadaire.

Tant que le Squeeze est actif, les prix ne pourront développer de tendance. Par contre la volatilité risque d’y être maintenue à de forts niveaux et les soubresauts risquent d’y être fréquents.

Donc à moins de faire du trading de très court terme, vous ne devriez pas avoir vraiment d’opportunités d’achat en ce mois d’août. Il faudra donc attendre la sortie du Squeeze Boll100 pour pouvoir à nouveau saisir des opportunités de marché intéressantes et il est bien probable que le CAC continue sa latéralisation durant ce mois d’août.

Gilles,

 

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire