La pierre reste donc toujours aussi populaire ?

Rédigé le 27 octobre 2017 par | Toutes les analyses Imprimer

immobilierCôté immobilier, les mises en chantier de logements neufs ont bondi de +11,1% (+89 000) de juillet à septembre en France, les demandes de permis de construire affichent +9,7% à 136 000 (toutes les demandes ne seront pas satisfaites, 25% de taux de rejet en moyenne).

A l’inverse des Etats-Unis ou du Canada, c’est le logement collectif qui se taille la part du lion avec +13,9%, loin devant le logement l’individuel qui se contente de +5,4%.

Mais le gouvernement a envoyé un très mauvais signal aux propriétaires-bailleurs qui restent assujettis à l’ISF « immobilier » et le « Pinel » – le principal pourvoyeur de demandes de permis en collectif – pourrait ne pas être prolongé en 2018.

L’attrait pour l’immobilier pourrait retomber fortement l’an prochain et l’envie d’investir rencontre déjà des vents contraires avec la baisse du moral des ménages français qui retombe sur le seuil pivot des 100 en octobre.

Après le pic du mois de mai post-élections, le baromètre n’a cessé de baisser cet été et les perspectives financières anticipées se dégradent avec la perception que la hausse de la fiscalité tout de suite l’emporte sur un allègement de la fiscalité demain (une baisse très hypothétique).

Vive les cyclones ! L’immobilier aux US au plus haut depuis 25 ans !

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “La pierre reste donc toujours aussi populaire ?”

  1. Franchement, si je devais investir, ce serait sans doute dans la pierre… mais pas en France. pire( pas pour moi) je réfléchit sérieusement a liquider ce que j’ai en France, et d’aller investir ailleurs, et pas seulement a cause de la fiscalité….

Laissez un commentaire