Un très bon PIB américain… peut-être même « trop » bon

Rédigé le 27 août 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Les marchés obligataires prennent un nouveau coup sur la tête (le rendement des T-Bonds US repasse la barre des 2,20%) avec la révision d’une ampleur assez inattendue de la croissance de l’économie américaine au deuxième trimestre, à +3,7% contre 2,3% en 1ère l’estimation il y a presque 1 mois et 3,2% comme consensus jusqu’alors.

Ce sont les dépenses de consommation qui auraient restauré une dynamique de l’économie à laquelle peu d’experts croyaient : on peut les comprendre, aucune des jauges des dépenses de ménages au 2ème trimestre n’a reflété une telle euphorie… nous assistons à un véritable « petit miracle ».

Ce qui est moins miraculeux, c’est que ces 3,7% de PIB au lieu des +3,2% anticipé risque d’inciter la Réserve fédérale américaine à relever ses taux cet automne.

Reste à savoir si ce sera pour fin octobre ou mi-décembre, puisque William Dudley (membre de la FED) a rassuré Wall Street hier soir en déclarant qu’une hausse de taux dès septembre ne constituait pas une urgence.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire