Le PIB americain retombe à +1,9% au quatrième trimestre

Rédigé le 30 janvier 2017 par | Taux & Devises, Toutes les analyses Imprimer

Le point d’orgue de la semaine, c’est sans conteste la publication de l’estimation préliminaire du PIB américain  qui retombe au quatrième trimestre 2016.

Après un très flatteur +3,5% au troisième trimestre, la croissance tombe brusquement à +1,9% au dernier trimestre de l’année, pourtant dopé par l’orgie consumériste de Thanksgiving et de Noël (la consommation a effectivement progressé de +2,5%).

Même si ce chiffre doit être révisé à la hausse (et il le sera probablement), un premier constat saute aux yeux : le rythme de l’inflation PCE (le panier de la ménagère version FED) qui atteint +2,2% est supérieur à celui du PIB.

La force du Dollar (la devise s’est renforcée avec l’élection de Donald Trump) pourrait avoir sérieusement handicapé le commerce extérieur américain : en effet les importations font un bond de +8,3% tandis que les exports chutent de -4.3%.

Et maintenant, tournons-nous vers les marchés pour mesurer toute l’émotion que suscitent ces chiffres : les indices boursiers stagnent spectaculairement. Il ne se passe rien, pas l’ombre d’un frémissement ni le début d’un commencement d’inflexion des Bons du Trésor.

Faites comme les traders, rendormez-vous tranquillement et attendez patiemment le prochain tweet de Donald Trump.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire