Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


PIB américain inférieur de 60% aux attentes : aucune importance !

Rédigé le 29 juillet 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La Fed l’a écrit noir sur blanc dans son compte-rendu du dernier FMOC, publié avant hier soir : « L’économie américaine poursuit son redressement, les chiffres de l’emploi de juin étaient robustes, la normalisation des taux devrait se poursuivre ».

Le PIB américain inférieur de 60% aux attentes, aucune importance ! Aucun mauvais chiffre n’est important !

Ces gens ont manifestement consommé des substances psychotropes, coupant les liens avec le réel et altérant gravement leurs capacités de jugement.

Ou alors, la Fed a rédigé un texte passe-partout, une fois pour tout PIB, et elle le ressort en changeant juste 3 virgules toutes les 6 semaines !

Le PIB américain ressort en progression seulement +1,2% au 2e trimestre alors qu’il était anticipé à +2,6%… Et encore ! Les calculs ont été arrêtés avant le Brexit.

Encore plus bluffant. La croissance du 1er trimestre est également révisée de 30% à la baisse, +1,1% à +0,8%… et l’on en revient à l’estimation initiale.

Mais là où l’on touche au sublime, à la quintessence de la schizophrénie, c’est avec les chiffres de la consommation. Vous savez, ceux qui pèsent pour 70% du PIB. Eh bien, alors que la croissance américaine stagne, la consommation explose de +4,2% en rythme annuel.

Et comment la consommation peut-elle s’envoler 3 fois et demi plus vite que le PIB quand les salaires ne progressent que de +2,5% en rythme annuel ?

Et comment les créations d’emplois sont elles passées de 140 000 en avril à +11.000 en mai puis 287 000 en juin ?

Il n’est en fin de compte pas si surprenant que les marchés ne réagissent pas aujourd’hui à l’annonce d’un PIB inférieur de 60% aux prévisions. Les chiffres américains n’ont aucune importance puisqu’ils ne reflètent aucune réalité!

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire