Une fusion à 160Mds$… ou la plus gigantesque délocalisation fiscale de l’histoire des USA !

Rédigé le 24 novembre 2015 par | Interviews, IPO, OPA, opérations financières, Toutes les analyses Imprimer

Pfizer (US7170811035 PFE) et Allergan (IE00BY9D5467 AGN)  ont ratifié un accord de fusion pour créer selon le communiqué officiel « un nouveau géant de la santé » pesant 160 Mds$ de capitalisation sur la base d’un cours de 363,63$ proposé aux actionnaires d’Allergan. C’est en fait Allergan qui rachète Pfizer (comme si Taïwan rachetait la Chine) puis le fabriquant du Botox se débaptisera pour reprendre le nom du géant américain.

Les actionnaire de Pfizer se verront proposer une action du nouvel ensemble pour chaque action Pfizer apportée: mais le véritable « bonus » de l’opération, c’est la délocalisation du siège social en Irlande où les bénéfices sont les moins taxés au monde (à 12,5%), à part la zone franche de Dubaï. Et là, il s’agit d’une véritable épidémie de tax avoidance dont le Congrès et le FISC américain cherchent l’antidote : un projet de Loi est en préparation et la « fusion » Pfizer/Allergan…  pourrait bien être la dernière du genre.

Une fin en apothéose, vu le montant !

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire