Goldman Sachs donne malgré lui le top-départ de la remontée du pétrole

Rédigé le 11 septembre 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

C’est le moment de racheter le pétrole, de clôturer aussi rapidement que possible toutes les positions « short » !

Comment le savons-nous à coup sûr alors que nous n’aurions jamais osé un tel pronostic 48H auparavant ?

C’est en réalité très simple et imparable: Goldman Sachs vient de faire paraître dans le Financial Times une étude visant à accréditer le scénario d’une chute du prix du baril vers 20$ (à cause des excédents, de la montée en puissance des énergies renouvelables…).

C’est l’exact symétrique d’une étude publiée en mai 2008 et qui prédisait un baril à 200$ (quand le pétrole culminait vers 140$ sur le NYMEX et qu’il allait prétendument devenir super rare tandis que la Chine devenait super-avide).

Nous ignorons quel public vise Goldman Sachs mais cela ne va pas être simple de trouver des spéculateurs assez idiots pour parier que l’OPEP va laisser filer le prix du baril à un niveau provoquant la faillite de tous les pays producteurs, un chaos social et politique général et y compris Arabie Saoudite… puis l’effondrement de la totalité de la filière pétrolière américaine, et pas seulement les exploitants de « shale oïl ».

Imaginez-vous le lobby pétrolier américain laissant le baril couler sous 35$ ? Imaginez-vous les banques américaines supporter la faillite de la totalité des producteurs de gaz de schistes ?

Une rébellion ou une guerre aura éclaté quelque part où il y a des puits de pétrole et des régimes politiques fragiles bien avant !

À ce sujet, jetez de temps en temps un coup d’œil à l’actualité au Venezuela…

 

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire