Pétrole : objectifs à 60 $ puis 90 $

Rédigé le 21 avril 2009 par | Matières Premières Imprimer

J’étais l’un des premiers à vous parler en décembre dernier de signes avant coureurs d’un point bas majeur sur l’or noir.

En ce début de deuxième trimestre, je vais vous expliquer aujourd’hui en quelques lignes en quoi cette analyse a été confirmée ces dernières semaines, et quels sont désormais les objectifs à moyen terme pour le pétrole.

◊ Un support majeur Dans ma précédente analyse, alors que le pétrole avait testé les 39 $, je vous disais que ce niveau, et plus précisément, le support horizontal majeur des 37,8 $, était loin d’être anodin.

En effet, ce support, que l’on voit comme le nez au milieu de la figure sur le graphique ci-dessous du Light Crude Oil (baril de pétrole léger, coté à New York), ne correspond à rien de moins qu’aux anciens plus hauts de septembre 2000 et de février 2003, et au plus bas de décembre 2004 !

Graphique du Light Crude Oil

◊ Ce niveau majeur ne pouvait être cassé à la baisse sans une bataille acharnée C’est ce qui s’est passé en ce début de l’année, avec finalement un plus bas en séance à un peu plus de 33 $ en janvier et en février, et une réaction très nette de rachats à bon compte à chaque fois que nous étions sous les 40 $.

◊ Mais ce support des 37$ a-t-il finalement été cassé ? Il ne faut pas oublier que nous sommes ici sur un graphique long terme, et que nous parlons d’un support pluriannuel ! Il convient donc d’observer les clôtures hebdomadaires de l’or noir pour nous prononcer.

◊ L’incroyable précision de l’analyse technique Aussi incroyable que cela puisse paraître, et malgré un point bas à un peu plus de 33 $, l’or noir n’a jamais effectué une clôture hebdomadaire sous les 37 $ !

Qui plus est, lorsque je trace une ligne de tendance long terme depuis le point bas à un peu plus de 10 $ en décembre 1998, et passant par les points bas de 2002, celle-ci n’a pas été cassée, et nous a même donné le point bas de ces dernières semaines avec une incroyable précision.

◊ Au-dessus de ce support, la tendance à long terme reste haussière La réaction sur ce double support, oblique et horizontal long terme, confirme à l’analyste que je suis que nous avons fait un point bas majeur sur l’or noir, et que la tendance à long terme de cette matière première est toujours haussière, et le restera tant que nous resterons au-dessus de ce support.

Pour l’anecdote, je vous indiquais aussi en décembre que le pétrole et les indices boursiers étaient fortement corrélés à moyen terme, et que la reprise de l’or noir serait suivie de celles des indices boursiers, avec un décalage de quelques jours à quelques semaines.

C’est exactement ce qui s’est produit, et le pétrole a effectivement été précurseur d’un rebond marqué des indices.

◊ Quelle est la situation à court terme ? Comme le montre le graphique ci-dessous, cette fois-ci en bougies journalières, le rebond de ces dernières semaines ne s’est pas fait sans heurts, et même si l’on a observé de nettes réactions d’achat dans la zone 33 $ /37 $, celle-ci a été testée à plusieurs reprises pour former une figure en « rounding bottom« , montrant que le marché a mis du temps à changer de psychologie, restant dans cette zone pendant plusieurs mois. La bataille entre bulls et bears a été rude.

Cela montre aussi que l’on a eu une accumulation d’achats à moyen /long terme, ce qui renforce la pertinence de ce niveau.

Graphique du Light Crude Oil en bougies journalières

◊ Les facteurs techniques et graphiques plaident pour une poursuite de la progression A plusieurs reprises, l’or noir a buté contre la résistance à court terme dans la zone 48 / 50 $, ne parvenant pas à dépasser ce niveau.

Ce qui est très positif sur ce graphique en journalier, c’est que l’on voit que les 48 $, de résistance, sont maintenant devenus support, et que le marché consolide sur ce niveau, illustrant le changement de psychologie du marché. (Même si nous cassions ce niveau à court terme, cela ne remettrait pas en cause la tendance haussière long terme).

Qui plus est, les indicateurs, notamment le RSI à 14 jours représenté ici, se maintient au-dessus d’une oblique ascendante désormais support proche de la zone de neutralité des 50%.

◊ Les objectifs ? Le niveau déterminant pour les prochaines semaines, qui devrait être difficile à dépasser au moins dans un premier temps, est le retracement de 23,6% de la baisse entre 147 $ et 33 $, qui se situe au niveau psychologique des 60 $.

Il est donc probable que l’on consolide la récente phase de progression dans les mois qui viennent en restant sous cette résistance des 60 $.

Ensuite, lorsque nous parviendrons à la dépasser nettement ce seuil, nous aurons alors une nette accélération du marché en direction des 90 $, ancien support graphique de septembre 2008, désormais résistance, et retracement de 50% de la baisse entre juillet 2008 et février 2009, et potentiel de la divergence sur le RSI 14 journalier dont je vous parlais juste avant.

Comme vous le voyez, alors que l’on n’entend plus beaucoup parler du pétrole ces derniers temps, la configuration du brut est très claire à moyen/long terme, et le potentiel très important. Alors quand on vous parle d’or, pensez surtout or noir !…

Mots clé : - - - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire