Pétrole : le Brent à l’assaut des 90$

Rédigé le 26 septembre 2018 par | Matières Premières, Pétrole Imprimer

Aujourd’hui, je voulais vous parler de l’or noir. Il existe en effet deux raisons pour actualiser le suivi que je vous propose régulièrement sur le pétrole (« le Brent Futures »).

Tout d’abord, l’actualité le concernant est très dense, avec notamment le refus de l’OPEP d’accroître sa production. Un sérieux pied de nez à Donald Trump, qui avait fait pression, notamment sur son allié saoudien, pour ajuster ladite production afin que les prix du pétrole restent stables. L’arrière-pensée était limpide : ne pas faire de vagues et ménager le pouvoir d’achat de ses concitoyens avant les élections de mi-mandat.

Ensuite, le Brent vient de toucher et de dépasser dans la foulée un objectif important, celui des 80$, et nous avons maintenant un nouveau signal haussier en direction des 90$.

Pour bien comprendre le raisonnement qui conduit à cet objectif de 90$, je me dois de reprendre « le fil rouge » des suivis sur le pétrole.

Graphique prix du baril de pétrole (Brent)

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Fin août (la pastille vert fluo), le Brent touchait le support des 70$, ce qui était pile notre objectif baissier depuis le plan de trade de mai dernier. Nous étions alors dans une phase haussière, avant l’apparition d’une série de signaux baissiers (la pastille rouge).

Fin août toujours, j’élaborais un nouveau plan de trade dont la conclusion était… que tout allait dépendre d’un signal technique à venir :

« Si la MACD se retourne à la hausse alors que le support de la zone des 70$ reste valide, nous devrions observer un rebond et le signal de la MACD donnera à la fois le niveau et le timing de positionnement pour passer à l’achat, achat qui sera gardé tant que la zone de support des 70$ ne sera pas enfoncée.

Auquel cas, un premier objectif de hausse sera le niveau des derniers plus hauts, c’est-à-dire les 80$. Si ce niveau devait être touché, et au vu de la situation plutôt instable, je recommandais une prise de profit sur 1/2 de la position initialement prise et je réactualiserai mon plan de trade à l’aune des derniers développements. Ceci dans l’objectif de voir s’il est possible de « pousser  » le trade avec un nouvel objectif de 90$ ».

Graphique prix du baril de pétrole (Brent)

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Le fameux signal MACD a été validé, comme l’illustre la pastille orange sur la vue hebdomadaire, les 80$ viennent d’être touchés et je reviens donc vers vous comme promis.

Le Brent a franchi les 80$ avant-hier, donnant par-là même un nouveau signal positif que je vais maintenant vous décrire. Mais pour aller directement à la conclusion : oui, on peut conserver la position restante (CFD, tracker…) pour maintenant viser les 90$.

Le Brent dépasserait certainement les 90$ en cas de dégradation de la situation géopolitique

Cet objectif des 90$ correspond à la résistance horizontale « R » (le rectangle rouge sur le graphique mensuel) et il est important de bien conserver celle-ci à l’esprit.

Maintenant, pour pouvoir mieux jauger la dynamique des prix, je vous propose de zoomer sur les vues hebdomadaire et journalière.

La vue hebdomadaire montre le signal de l’indicateur de tendance MACD qui servait de validation (ou pas), conformément au plan de trade du 20 août dernier (la pastille orange). Depuis, la tendance est résolument haussière et les 80$ qui bloquaient l’avancée du Brent depuis mai dernier ont été dépassés, et pas dans n’importe quelle condition, ni n’importe comment !

C’est en tout cas ce que l’on constate si l’on se réfère à la vue journalière, dans le petit encart en haut à gauche du graphique hebdomadaire.

On observe ici qu’une figure de retournement haussier s’est formée (en orange), que sa ligne d’eau (NDLR : la résistance à passer pour la valider) se situe pile sur les 80$ et qu’elle a été validée lundi dernier (la pastille orange) en débordant justement ces mêmes 80$.

Vous connaissez le principe :  l’objectif théorique de la figure correspond à l’extension de son amplitude (les flèches orange).

Et là, miracle ! Cela donne (pile encore une fois) un objectif de 90$ qui correspond à la résistance graphique mentionnée précédemment dans la vue mensuelle.

Au bout du compte, je suis à « conserver », avec donc un objectif théorique de 90$, soit un potentiel de progression d’une dizaine de pourcent. Tout en gardant dans un coin de ma tête que si un tweet incendiaire ou un missile « malencontreusement » tiré venait envenimer la situation au Proche-Orient, je reviendrais vers vous pour actualiser et prendre en compte la réaction du marché.

J’espère sincèrement que si le Brent arrive sur les 90$ il arrêtera là sa progression. Car dans le cas contraire, cela voudra sans doute dire que la situation géopolitique se dégrade ; ce qui est bien plus important que quelques pourcents de progression d’un actif financier quelconque.

Au surplus, j’ai toujours une pensée pour les personnes qui doivent remplir leur cuve de fioul pour passer l’hiver et pour lesquelles ces hausses de prix décidées par des « politiques » sont souvent très difficiles à supporter.

Mais là, je m’égare…

Gilles

Deutsche Bank : la banque « Too big to fail » est à la manœuvre !

que
Quoi
Traduction par un professionnel
Pas de connexion Internet
  • Ajouter au recueil d’expressions
    • Pas de liste de mots pour Espagnol -> Français…
    • Créer une nouvelle liste de mots…
  • Copier
Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Mots clé : - -

Un commentaire pour “Pétrole : le Brent à l’assaut des 90$”

  1. Merci pour ces commentaires très judicieux
    Je suis sur CHK (mon 1er choix)
    Gpor
    SWN

    Très belle journée

Laissez un commentaire