Pétrole : bientôt le rebond ?

Rédigé le 20 novembre 2014 par | Matières Premières Imprimer

L’un des faits marquants de ces dernières semaines est assurément le plongeon des cours de l’or noir.

Encore à plus de 110 $ au début de l’été, le baril de Brent tombait sous les 100 $ à la rentrée et sous les 80 $ ces derniers jours. L’Arabie Saoudite est au cœur des attentions ces derniers mois, le pays étant souvent cité comme ayant un intérêt direct ou indirect dans ce mouvement. Les deux grandes « thèses » sont celles :

-soit d’une action de concert avec les Etats-Unis, dans l’idée de mettre la pression sur certains « pays ennemis » comme la Russie ou l’Iran.

– soit en vue de contrer la concurrence, avec l’idée ici de tuer dans l’œuf le secteur en plein boom du schiste américain.

Face à ces critiques, le ministre saoudien du pétrole avait alors botté en touche en indiquant que « la chute des prix n’était qu’une question d’offre et de demande ».  Mais autant dire que la réunion de l’OPEP le 27 novembre prochain va avoir son importance. En effet, n’oublions pas que la chute des cours pèse sur l’économie d’autres membres de l’organisation même, comme par exemple le Venezuela. Or, à l’image du Venezuela, certains pays ont clairement intérêt à ce que les cours remontent…

Et justement, quand je me penche sur mes graphiques, je commence à corroborer cette hypothèse d’une reprise des cours avec plusieurs arguments, techniques donc cette fois.

Regardez où en est le Brent.

 graphique du brent

Durant un peu plus de deux ans (de mars 2012 à juin 2014), les cours ont oscillé dans une large figure en triangle symétrique. L’été dernier, les cours ont accéléré à la baisse en sortie de cette configuration. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la baisse aura été très impulsive avec donc la chute que l’on vient de connaître ces derniers mois.

A court terme désormais, le retour dans une zone compris entre 75 et 80 $ me semble être propice pour une phase de rebond :

– cette région de prix correspond tout d’abord à l’objectif de sortie par le bas du large triangle de moyen terme évoqué juste avant, à savoir la projection de Fibonacci de 100% de la base de la figure (cf doubles flèches noires sur le graphique).

– deuxièmement, les indicateurs techniques journaliers sont désormais en situation de divergence haussière (cf flèche verte en bas à droite du graphique).

Aussi, je pense désormais que le gros de la baisse est passé et qu’une phase de reprise haussière va se mettre en place. Qui plus est :

– le WTI (pétrole américain) arrive lui aussi en zone de support, à savoir l’objectif de sortie de range horizontal (avec de nouveau les doubles flèches noires sur le graphique ci-dessous) mais également la région des plus bas de 2012 (cf cercles rosés).

 graphique WTI

– l’Eurodollar enfin (dernier graphique ci-dessous) est également susceptible de se reprendre étant donné la situation de divergence haussière des indicateurs techniques hebdomadaires.

 cours EURUSD

Bref, les raisons d’un achat de court terme pour mes abonnés me semblent réunies…

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire