La petite phrase de Powell qui peut tout changer

Rédigé le 4 octobre 2018 par | Fed, Taux & Devises Imprimer

C’est la petite phrase qui met les marchés en émoi :

La Fed peut envisager de relever le loyer de l’argent un peu au-delà du taux neutre.

C’est Jerome Powell qui le dit, et ceci prend le contrepied des commentaires de Robert Kaplan, président de l’antenne de Dallas de la Fed, qui 24h plus tôt, estimait qu’il « faut voir s’il est pertinent de faire plus [que le taux neutre] », qu’il estime à 2,50/2,75%, avant d’aller plus loin.

Un point de bascule pour les marchés financiers ?

Mais le boss affirme que vu la robustesse de la croissance et un chômage durablement ancrée sous les 4%, il faut envisager de dépasser le taux neutre, soit un objectif aux alentours des 3% à 3,25%… cela fait deux tours de vis de différence !

Le 10 ans américain bondit vers 3,22% et le 30 ans vers 3,36% : c’est ce que l’homme d’affaires Jeff Gundlach appelle « le point de bascule ».

Les 10 ans et 30 ans ont bondi après les déclarations hawkish de Jerome Powell

Cliquer sur l’image pour agrandir

Les 10 ans et 30 ans ont bondi après les déclarations hawkish de Jerome Powell

Cliquer sur l’image pour agrandir

Et nous y sommes !

Gare à la secousse !

Comme un air d’affrontement (pas si nouveau) entre la Fed et la Maison-Blanche

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - - -

Laissez un commentaire