Pékin siffle la fin de récréation spéculative

Rédigé le 5 mai 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

La bourse de Shanghai a subi ce mardi matin une correction de -4,05% qui a précipité son indice phare − le SSE − de 4.480 jusque sous 4.300 Pts. Comment expliqer un telle chute ? Eh bien,  Pékin semble avoir sifflé la fin de la récréation spéculative en invitant les intermédiaires boursiers à relever le montant des dépôts de garantie pour opérer avec du levier sur les marchés, alors que l’encours de titres achetés à crédit venait d’atteindre 290 Mds$ et filait tout droit vers les 300 Mds$ avant la fin de cette semaine.

Il faut bien comprendre que les spéculateurs chinois brûlent la chandelle par les 2 bouts : non seulement ils prennent des paris démesurés sur les indices mais se précipitent sur toutes les IPO (introductions en bourse) car vu la demande pléthorique de papier, « ça gagne à tous les coups ».

Pas moins de 25 introductions sont programmées sur cette première semaine du mois de mai: tout se vend auprès d’une clientèle largement néophyte qui se croit géniale et invulnérable vu les +50% engrangés en moins de 3 mois (entre le 9 février et le 30 avril). 

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire