Pékin multiplie les initiatives… qui se neutralisent et finalement, plombent la Bourse

Rédigé le 26 août 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

La bourse de Shanghai rebondit de… -1,3%.

La formulation peut sembler absurde mais ce n’est que le reflet du scénario des dernières heures : l’annonce d’un 5ème assouplissement monétaire en Chine a provoqué une brutale envolée virtuelle des indices à Shanghai (le fameux SSE) et Shenzhen (après -43 et -50% en 2 mois et une semaine) mais les velléités haussières sont contrecarrées – disons plutôt torpillées – par une autre annonce tombée avant l’ouverture des marchés chinois : celle de la hausse des « couvertures », c’est à dire des garanties en « cash » exigées pour opérer sur les marchés à terme.

Ceci revient à provoquer une réduction des « leviers » et donc des possibilités de spéculer à la hausse comme à la baisse.

En Occident, vu l’environnement technique baissier, cela couperait l’herbe sous le pied de vendeurs trop agressifs (et ce serait bien joué)… mais comme en Chine, les ventes à découvert ont été interdites, cela revient donc à priver les seuls acheteurs de leur capacité d’endiguer le sell-off… lequel reprend de plus belle.

PS : la réduction des taux directeurs finira bien par peser sur le Yuan, de la à imaginer que la dévaluation n’est pas finie…

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire