Pékin injecte 100 Mds$ dans 2 banques chinoises pour soutenir sa Bourse… sans succès !

Rédigé le 20 août 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

La bourse de Shanghai dévisse de -3,5% ce jeudi matin : mais plus que l’ampleur de l’écart négatif du jour, c’est la volatilité des dernières 48 H qui constitue un mauvais symptôme.

L’indice SSE avait plongé de -4,75% hier matin avant de rebondir comme une balle vers +1,25% au final.

Un écart absolu de +6% en ligne droite motivé par l’annonce d’une nouvelle initiative « à la désespéré » de la Banque centrale de Chine  qui a injecté 90 Mds€ (un peu plus de 100Mds$) dans deux des principales banques du pays : la CDB (la banque chinoise du développement qui finance le BTP) et une banque spécialisée dans l’activité d’import-export (elle fournit des prêts aux entreprises exportatrices).

Ne vous fiez pas à la raison sociale de ces 2 banques, l’argent injecté est surtout destiné à soutenir la bourse et envoyer un message aux actionnaires: Pékin soutiendra coûte que coûte le secteur de la construction en finançant de nouvelles infrastructures et viendra en aide aux entreprises exportatrices en difficulté.

Cela revient à faire l’aveu qu’il n’y a plus de croissance « naturelle » de l’économie et que le moteur des exportations tourne et continuera de tourner au ralenti.

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire