Cette fois c’est sûr, il ne se passera rien ce vendredi : l’avenir va se jouer à pile ou face

Rédigé le 20 octobre 2017 par | Analyses indices, Cac 40 Imprimer

EuroStoxx50

Les opérations de compensation et de basculement sur une nouvelle échéance mensuelle à Paris à 16h n’ont même pas donné lieu au moindre bras de fer visant à embellir la performance, pas davantage de fébrilité sur l’EuroStoxx50.

Au bout d’une heure d’attente, et après 3 semaines de pure « camisole algorithmique », il semble acquis que si du « directionnel » doit se mettre en place, le mystère sera maintenu jusqu’à lundi.

Mais il se pourrait que l’apparente mort cérébrale du marché soit bien dû à un AVC survenu fin août et la hausse linéaire des indices pourrait bien être un leurre destiné à simuler la vie… mais avec une progression robotique qui ne trompe personne.

 

 

 

CAC40 : passé de l’euphorie haussière à la mort cérébrale

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire