Pas un kopeck sur Nicox

Rédigé le 16 avril 2012 par | Big caps Imprimer

Cher trader,

NICOX (FR0000074130-COX), vous connaissez. Vous avez sans doute déjà tradé le titre, parié sur la hausse, eu des frayeurs lors de ses chutes abyssales, le coeur léger lors des rebonds vertigineux… La biotech défraye régulièrement la chronique et les forums. Une critique sur NICOX ? Nous voilà inondés de centaines d’e-mail de croyants (crédules) qui parient sur son potentiel. Une bonne nouvelle et le titre s’enflamment, ses aficionados pensant déjà avoir parié sur la prochaine GENETECH.

Ultra-volatile, ultra-spéculative, la valeur fait régulièrement jubiler ou cauchemarder tout investisseur. Regardez : de 25 euros début 2007, elle a atteint les 0,71 euros fin novembre : 97% de perte… Depuis ce plus-bas, elle a repris 533% en quatre mois, revenant sur les 4,5 euros avant de rechuter sur les 3,20 euros.

Mais faut-il y croire pour de vrai ? Faut-il parier sur une annonce de réussite qui propulserait les cours vers des niveaux jamais vus ? Difficile de savoir quoi penser de la valeur.

Pour y voir clair, j’ai demandé leur avis à deux experts différents.

D’abord, je me suis tournée vers Mathieu lebrun, notre analyse technique. A court terme, rien de bien folichon me dit-il :

« Le titre risque de poursuivre sa décrue au cours des prochaines semaines en direction des retracements de Fibonacci de 50% et 61,8% (soit autour des 2,60 euros voire 2,20 euros en extension). A l’approche de la ligne de tendance ascendante, on pourra envisager des achats pour viser une reprise de la hausse vers les 4 euros à moyen terme. »

Graphique: NICOX
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Bon. En tant que trader, déjà, vous attendrez un repli avant de jouer un rebond. Mais à plus long terme ? A-t-elle des chances de revoir ses plus-hauts ? d’exploser à la hausse avec une annonce révolutionnaire ?

Pour le coup, l’analyse technique ne nous le dit pas. Alors j’ai demandé à Elias Roth, notre expert médical (chirurgien de profession, féru de biotechs et d’investissement) ce qu’il en pensait.

Eh bien… je vous laisse découvrir son analyse plus « fonda » ci-dessous… J’imagine que nous allons recevoir encore moultes critiques virulentes, nous expliquant que nous n’avons toujours rien compris au titre.

Peut-être. Quoi qu’il en soit, je ne mettrai personnellement pas un kopeck dessus pour le long terme. Il y a bien d’autres biotechs bien plus prometteuses (Elias a justement rédigé un rapport spécial ciblant les vraies biotechs ayant un vrai potentiel – disponible ici) pour les années qui viennent.

Par contre, c’est sûr : pour spéculer c’est une vraie pépite.

Mots clé : - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire