La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

Pas de quoi déranger les marchés aujourd’hui

Par Mathieu Lebrun03 Oct 2016

Retournement de situation en toute fin de séance, vendredi dernier : les marchés sont largement repassés dans le vert, apaisés par la situation de la Deutsche Bank.

En effet, alors que la première banque allemande était malmenée vendredi à l’ouverture (on commence à assister à un bank run puisque hedge funds et gros clients reprennent leurs billes), celle-ci a finalement terminé la semaine en forte hausse. Petit miracle comme les marchés savent en faire : finalement, l’amende de la justice américaine ne serait pas de 14 Mds$ mais 6 Mds$… Pourtant, on savait bien que l’amende serait réduite au moins de moitié… et l’on sait bien aussi que même ces 6 Mds$ plombent complétement les fonds propres de la banque et justifient une nouvelle augmentation de capital. Mais que voulez-vous, cela fait partie des mauvaises nouvelles que le marché a choisi d’oublier pour la dernière séance du trimestre.

Car si le dossier Deutsche Bank va revenir dès demain au cœur des préoccupations du marché (car les marchés allemands sont fermés aujourd’hui).

En ce lundi, la tendance est donc plus calme pour débuter la semaine.

Sur le Forex, on notera que la Livre Sterling est affaiblie alors que la Première ministre Theresa May a indiqué que l’article 50 (qui officialise la sortie de l’Union Européenne) serait activé en mars prochain.

Au niveau corporate :

  • Essilor (FR0000121667) était bien orienté alors que, dans une interview aux Echos, le PDG du groupe a indiqué vouloir maintenir une croissance annuelle de ses ventes de près de 10% tout en se disant satisfait de la rentabilité actuelle proche des 19%.
  • Pour le reste, nous avons pris connaissance d’une hausse de 2,5% des immatriculations de voitures neuves le mois dernier (selon les derniers chiffres du CCFA). Renault (FR0000131906) a enregistré de son côté une progression de 8,2% de ses livraisons tandis que celles de Peugeot (FR0000121501) ont reculé de 6,8% : le titre perd 1,25% ce matin.
  • A retenir également : Dassault Systèmes (FR0000130650) a annoncé la finalisation du groupe allemand CST pour un montant de 220 M€.
  • Enfin, dans le dossier Alstom (FR0010220475) Manuel Valls a déclaré hier que l’activité ferroviaire du groupe serait maintenue sur le site de Belfort… la nouvelle sera officialisée demain.

Du côté des changements de recommandations de broker :

  • HSBC a dégradé son conseil sur TF1 à « vendre » (contre « conserver » auparavant). Ce même intermédiaire financier a abaissé son avis sur Orange « d’achat » à « conserver ». Ces deux titres s’affichaient ainsi dans le rouge ce matin à la bourse de Paris.
  • A l’inverse, Berenberg a relevé sa cible de 68 € à 72 € sur Schneider Electric.
  • Bernstein a repris le suivi de Danone avec un conseil à « surperformance » et un objectif à 84 €.
  • A noter enfin que Barclays a relevé sa cible de 22 € à 24 € sur CGG-Veritas.

Le CAC40 reprend une dynamique haussière

L’indice ouvrait ce matin légèrement dans le vert.

Graphiquement, la remontée pourrait se poursuivre aujourd’hui en direction des 4 480/4 500 points, et venir tester la résistance descendante en place depuis début septembre (segment bleu/flèches rouges).

CAC 40

A l’inverse, une rechute directe sous les 4 420 points inviterait à la prudence face au risque d’extension baissière vers les 4 390 points.

PS : Si vous avez besoin d’aide pour vous y retrouver dans ces marchés, je vous rappelle que je peux vous envoyer mes conseils tous les jours et que c’est gratuit pendant 14 jours afin que vous puissiez essayer ! Essayez ici.

photo auteur

Mathieu Lebrun

Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

Voir les articles de Mathieu Lebrun

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :