Apprenez à reconnaitre et utiliser les overlaps

Rédigé le 10 septembre 2015 par | Apprendre la Bourse, Toutes les analyses Imprimer

 

Une figure clé de l’analyse graphique

Alors qu’un certain nombre de mes abonnés me pose la question, je vais ici prendre un instant pour faire un point sur la notion d’overlap. Importante en analyse technique, elle a un rôle crucial dans l’analyse comportementale.

On la retrouve en effet notamment dans la célèbre théorie de Dow ou encore celle des vagues d’Elliott. Voilà brièvement de quoi il retourne :

– la théorie de Dow nous dit que, dans une tendance haussière, les sommets doivent se faire de plus en plus hauts et les creux, de plus en plus hauts également,

– Fort de ce postulat, la théorie des vagues d’Elliott, elle, nous explique que pour qu’une tendance soit considérée comme telle (c’est-à-dire impulsive), le creux des « vagues » correctives ne doit jamais se prolonger sous le sommet de la vague impulsive antérieure. C’est précisément ce maintien au-dessus du précédent sommet que l’on qualifie d’overlap.

En gros disons que, toujours dans le cas d’une tendance haussière, un niveau d’overlap est une ancienne résistance qui, une fois franchie, voit son rôle se renverser en devenant un support (et inversement en cas de tendance baissière). Le principe est ici que le marché a toujours une mémoire et se « souvient » des niveaux clés.

Aussi, après un flux acheteur initial ayant permis le franchissement d’une résistance clé, quand le marché consolide en retour vers ce fameux seuil, les opérateurs ayant « manqué le coche » de l’impulsion antérieure vont se présenter en soutien.

Voyons cela en images avec, sur ce rapide schéma, la zone d’overlap visible en rouge :

Un schéma overlap

Quelques exemples concrets

  1. Le premier exemple est celui de notre CAC 40 entre 2012 et 2013. Le niveau d’overlap est ici sur la région horizontale des 3 600 Pts :CAC :un exemple d'overlap

Sur le graphique ci-dessus, on voit clairement cette zone en rectangle rosé. On observe ainsi ce fameux « principe de polarité » : un niveau ayant bloqué les cours durant l’année 2012 (cf. flèches rouges) une fois franchi, fera office de support fort avec de nombreux appuis tout au long du 1er semestre 2013 (cf. flèches vertes).

  1. Un deuxième exemple, plus récent cette fois-ci, avec Valeo (FR0000130338 FR). Voilà le graphique en question :Valéo un exemple d'overlap

Ici, on voit bien que le titre a été coiffé par une importante résistance horizontale durant toute l’année 2014 (cf. flèches rouges). Une fois ce niveau franchi en janvier 2015, il s’est converti en important support en contenant les poussées baissières de la fin août et début septembre (cf. flèches vertes cette fois). La région des 105 € (visible en rectangle rosé) remplit donc à merveille cette fonction d’overlap.

De manière plus prospective maintenant, comme je vous le disais avant, cela fonctionne aussi en sens inverse, à la baisse donc. L’idée est ici que d’anciens niveaux de supports bien définis voient, dès leur cassure, leur rôle se renverser. Un exemple ? Le cas du S&P 500 avec le support clé des 2 040 Pts (cf. rectangle rosé ci-dessous).

overlap descendant sur le sp 500

Sur cet indice, l’idée est que la rupture des 2 040 points aura probablement eu un effet psychologique fort sur les opérateurs. Et donc, vu l’importance de ce niveau horizontal, il y a fort à parier que, si le S&P 500 remonte vers cette zone de prix prochainement, des vendeurs seront à l’affût sur cet ancien support probablement devenu forte résistance depuis sa cassure impulsive du mois dernier…

Mots clé :

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire