Orange : Préparez-vous à prendre position, mais préparez-vous seulement !

Rédigé le 22 février 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Bon, j’avoue, là, je botte un peu en touche… Avec les discutions du week-end sur le Brexit, je n’ai pas voulu anticiper quoi que ce soit sur le marché parisien, d’autant que l’objectif des 4 300 points que j’avais donné dans ma dernière analyse sur le CAC vient d’être touché.

A mon avis, il faut attendre de voir comment les US digèrent cette histoire de Brexit.

En attendant, donc, j’ai trouvé une configuration sympa, sur Orange. Vous n’allez pas pouvoir prendre position dès maintenant mais une fois que les négociations avec Bouygues seront publiques, vous aurez déjà votre plan de trade pour pouvoir vous positionner. Allons-y.

Orange (FR0000133308) vient de publier des résultats annuels de qualité, supérieurs aux attentes. Dès cette publication, Eric Lewin vous en a proposé un résumé.

Pourtant, le cours de l’action reste stable, et ce depuis l’annonce de tractations en cours avec Bouygues Telecom. Ces rumeurs de fusion sont d’ailleurs venues contrarier notre plan de trade (à la baisse) de décembre dernier. Un plan de trade qui avait pourtant bien débuté…

Une fusion qui paralyse tout

Les prix avaient effectivement commencé à piquer du nez violemment, mais pas assez pour rejoindre l’objectif de baisse assigné.

Le plan de trade et les prix se sont retrouvés comme anesthésiés. D’ailleurs, si vous êtes encore en position, je vous recommande clairement de la solder ; si vous aviez relevé votre stop, comme conseillé, vous ne perdez rien mais comme les paramètres ont clairement changé depuis l’annonce, inutile de conserver plus longtemps. Il n’y a plus de flux, ni acheteur, ni vendeur qui permette de porter les prix dans un sens ou dans un autre.

En fait, les opérateurs sont dans l’expectative et s’abstiennent. Si l’accord aboutit, il faudra encore voir à quelles conditions et dans quel contexte. Si le deal est jugé trop cher ou n’apporte pas une valeur ajoutée immédiate aux opérations du groupe, le titre risque de chuter. Si les autorités de régulation viennent y fourrer leur nez… pareil. Pour l’heure donc, impossible d’anticiper les réactions du marché avant que les détails de la transaction soient rendus publics. Prendre position dans ces conditions revient à jouer à pile ou face, ce qui ne se fait pas, vous le savez.

Par contre, en termes de trading, et une fois les détails du rapprochement rendus publics, si l’on positionne correctement, le simple « pile ou face » pourrait bien devenir un « pile je gagne, face tu perds ». Car la configuration graphique est exceptionnellement claire.

Le but de cette analyse sera donc d’en partager avec vous les clés, afin de pouvoir se positionner ou non quand l’annonce sera faite.

Pour commencer, je vous propose une vue long terme.

Le cadrage graphique mensuel de Orange est sans appel : la zone des 16,5€ (rectangle rouge horizontal) est clairement la zone pivot à partir de laquelle les grands mouvements prennent appui pour ensuite se développer. Que ce soit pour rejoindre la résistance des 26€ (rectangle violet horizontal) ou encore le support des 7€. C’est justement là que les prix se positionnent actuellement.

160222_orangeM

Au niveau technique, on peut noter la présence d’une divergence baissière potentielle sur l’indicateur de Momentum (Stochastic Momentum Index – double segment orange). Mais vu le contexte, je ne la retiendrais que si elle est validée quand les termes du rapprochement seront rendus publics.

On change maintenant d’horizon avec la vue hebdomadaire.

160222_orangeH J’ai l’ai voulue détaillée et précise car elle me servira de plan de route pour la suite des événements. Ce qui en ressort, c’est encore l’importance extrême du niveau de la zone des 16,5€. Il correspond ici au niveau actuel de la résistance graphique (oblique rouge), ainsi qu’à celui de la résistance horizontale (rectangle rouge).

Donc le titre réagira de toute évidence très fortement sur cette zone – cassure ou pas, nul ne le sait encore.

Voilà donc les niveaux à surveiller. En ce qui me concerne, pas de prise de position intempestive avant la publication d’un communiqué commun en Orange et Bouygues Telecom. Ensuite, attention ! Il va y avoir de la friture sur la ligne avec un beau décalage des cours à jouer. Et mes niveaux étant cadrés, les objectifs définis, il ne restera plus qu’à passer à l’action, si je puis dire !

Bonne semaine, Gilles

PS : dans ces marchés, veillez à avoir un money management ultra-rigoureux. Si vous voulez avoir des bases, et savoir comment gérer au mieux un portefeuille et vos positions, je vous renvoie à ma série de 6 webinaires.

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire