Mettez-vous en short ORANGE

Rédigé le 6 juin 2013 par | Big caps Imprimer

L’oracle de Hindenburg qui avait annoncé le 16 avril une forte probabilité de baisse des indices de Wall Street dans les 30 jours (donc avant le 24 mai), a resurgi vendredi 31 mai et mardi 4 juin, relançant le suspense.

Notez que depuis le 22 mai – date du plongeon du Nikkei – le S&P consolide, s’approchant du bas de son canal.

Entre-temps, le Directeur Général de la B.I.S, qui est aujourd’hui considérée comme la Banque Centrale des banques centrales, a fait un discours qui aurait du glacer les investisseurs sur les marchés. Il exprime clairement que la politique monétaire menée par les principales banques centrales est un échec et qu’elle encourage une spéculation débridée au lieu de pousser les entreprises, principalement les établissements financiers, à réparer en urgence leurs bilans. Le message s’adressait certainement aussi aux états du G8, dont l’endettement a gonflé massivement depuis le début de la crise alors que les mesures pour diminuer leurs déficits budgétaires n’ont pas été suffisamment mises en oeuvre.

Sauf erreur de ma part, Jaime Caruana dénoncerait l’achat des bons du trésor par les banques centrales et le fait qu’en encourageant la spéculation, les investisseurs se détournent des bons du trésor.

En clair, si j’ai bien compris le message, la BIS suggère de mettre le holà au QE et d’accélérer la remise en ordre des banques, notamment en encourageant le "bail-in" testé à Chypre. Rien de bon pour les marchés actions.

Parmi les banques du monde classées systémiques, et donc mettant en danger l’ensemble du système bancaire international, le CREDIT AGRICOLE (FR0000045072) est la plus en danger, avec un ratio fonds propres/Actif de seulement 1,2% et donc un levier de 85. La Banque Verte devrait être la première à tomber.

Les autorités vous permettront-elles de jouer cette chute à découvert sur les marchés ? On peut en douter. En 2008, il avait été interdit de shorter les financières. Une telle mesure sera probablement de nouveau mise en oeuvre, probablement dans le courant de l’été.

Le mieux que vous puissiez faire, c’est au moins de ne pas en avoir en portefeuille.

Banques

Quelles sont les banques les plus fragiles ? La vôtre est-elle dans cette liste ? Vérifiez-vite !

Vous vous dites surement que bien à l’abri sur votre compte courant, votre Livret A, votre épargne retraite, votre assurance-vie, votre argent ne risque rien… Faux !

Comme l’ont démontré Chypre et ses dépôts bancaires, dans le contexte actuel, les choses peuvent changer du jour au lendemain. Ne vous laissez pas prendre au piège et découvrez vite l’état de santé de votre banque !

Mettez vous en Short ORANGE

Par contre, rien ne devrait vous interdire de profiter du coup de froid à venir, en shortant FRANCE TELECOM (FR0000133308-FTE), nouvellement nommée ORANGE.

France Telecom
Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Comme on le voit sur ce graphe, l’action évolue dans un canal baissier extrêmement bien marqué. Les tentatives de franchir l’oblique baissière médiane à la hausse ont échoué trois fois ces derniers mois. Un franchissement à la baisse du support à 7,45 euros devrait amener une brutale accélération de la chute du titre, vers le bas de son canal, vers 6,5 euros voire 5,90 euros par excès. Cela pourrait arriver dans les deux mois qui viennent.

Le seul événement, qui pourrait faire rebondir le titre, serait l’introduction en bourse de sa filiale commune avec DEUTSCHE TELECOM, "Everything Everywhere", qui permettrait à FRANCE TELECOM de se désendetter un peu. Cette perspective a été évoquée fin mai à l’assemblée générale de Orange-FT, mais toujours sans calendrier précis.

Si la Fed annonçait un allègement du QE, l’argent fuirait rapidement la bulle de WS et des autres bourses dopées aux amphétamines par les Banques Centrales, pour aller s’investir ailleurs.

Mots clé : -

Cyrille Jubert
Cyrille Jubert
Entrepreneur

Entrepreneur avec deux entreprises fructueuses créées à son actif en 1984 et en 1993, Cyrille Jubert tient depuis 2008 un blog sur l’actualité économique et les métaux précieux.

Il est l’auteur d’une Histoire de l’Argent, étude historique et géopolitique de ce métal.
Pour acheter le livre ou le e-book suivez ce lien

Il est également rédacteur pour Crise, Or et Opportunités

Laissez un commentaire