Or : comment gagner 370% en moins de 24 heures avec la stratégie du breakout

Rédigé le 17 avril 2013 par | Apprendre la Bourse, Matières Premières Imprimer

Grâce à ma stratégie, nous avons gagné 370% sur l’or lundi. Et je vois déjà poindre un autre candidat au breakout…
Je vous explique aujourd’hui comment repérer vos cibles et comment vous positionner pour profiter de cette stratégie, cas concret à l’appui.

 

Les cours de l’or viennent de subir un krach
– Craintes de vente des stocks des pays d’Europe du sud pour combler les déficits.
– Probable ralentissement du quantitative easing de la Fed.
– Chute de 0,7% de l’indice PPI (indice des prix à la production) en mars aux Etats-Unis — l’implication étant : pas d’inflation, donc pas de raison de s’en protéger.
– Le CME (l’opérateur du COMEX, la bourse des métaux précieux à New-York) a relevé ses appels de marge. Autrement dit, les montants que les investisseurs doivent déposer auprès de l’opérateur pour chaque position sur un contrat à terme sur les métaux précieux ont été revus à la hausse.

Les raisons du sell off sont nombreuses. Quand on les énumère comme cela, on se dit que la chute record des cours de plus de 200 $ depuis vendredi a du sens (il faut remonter aux années 80 pour retrouver une telle débâcle).

Si beaucoup d’analystes avaient anticipé ce mouvement, toute la question était de savoir quand et surtout sur quels niveaux les choses allaient s’emballer.

Eh bien, le mouvement que l’on vient de connaître part d’un constat maintes et maintes fois éprouvés : le principe du breakout.

Voici comment fonctionne cette stratégie
Le principe est simple : jouer une accélération en dépassement d’un niveau horizontal donné.

Il y a un élément crucial de la stratégie : pour que cela fonctionne, il s’agit de trouver un niveau « gros comme la lune » (j’entends ici ce que tout le monde observe).

Une fois le support ou la résistance repérée, la stratégie est simple : jouer sa cassure. Pourquoi ?

Parce que tous les opérateurs auront positionné sous ce support leurs ordres stop en cas de rupture dudit niveau. Et, je vous le donne en mille, si ce niveau est franchi, cela va déclencher les ordres de ventes ou d’achat stop en cascade.

L’idée est donc de repérer ces niveaux en amont. Une fois ces niveaux identifiés, vous pouvez soit anticiper leur rupture soit, connaissant le point à surveiller, jouer l’accélération le jour J.

Dans cette optique, je vous propose de jeter un oeil aujourd’hui sur le graphique de l’or.

Découvrez l’un des secrets les mieux gardés de l’histoire de l’investissement
Rockefeller, Soros, Buffett… tous en ont profité. Découvrez ce principe mal connu…

… et rejoignez les rangs de ceux qui en profitent pour engranger des gains pouvant aller jusqu’à 300%, voire plus !

Tout est expliqué dans cette vidéo exclusive…

 

C’est exactement ce qui vient de se passer sur l’or
Voilà ce que l’on constate :
– Un large canal horizontal de moyen terme entre 1 800 $ (flèches rouges) et 1 520 $ (flèches vertes) en place depuis septembre 2011.
– Un canal descendant de court terme en place depuis septembre 2012.

1
Cliquez sur l’image pour agrandir

Vu la « beauté » du niveau horizontal des 1 525 $, tous les investisseurs qui ont acheté l’or depuis deux ans à peu près auront mis leurs ordres de vente stop en cassure de ce niveau. Autant dire que je m’attendais à ce que la rupture de ce niveau soit brutale et impulsive.

Cela n’a pas manqué : les programmes algorithmiques (ou « robots » comme mon collègue Philippe Béchade aime si bien les qualifier) ont fait le reste !

A partir de là, empocher une plus-value de 370% était un… jeu d’enfant
Les évènements récents ont donc validé mes hypothèses. Comme j’aime à le rappeler régulièrement, quand le fondamental et le technique se recoupent, c’est que le directionnel est bon et qu’il y a de l’argent gagner.

C’est ainsi que nous avons pu prendre ce gain de 370% sur le métal lundi. Tout cela en moins de 24 h de bourse ! Le moins que l’on puisse dire donc, c’est que mon anticipation de baisse de l’or envoyée vendredi matin aura été payante pour les lecteurs d’Agora CFD.

Un autre candidat au portillon ?
Ce genre de configuration n’est pas exceptionnel. Il y en a actuellement des dizaines sur certaines actions. Regardez par exemple la configuration de BENETEAU (FR0000035164). Le principe est le même que pour l’or sur cette mid cap :

2
Cliquez sur l’image pour agrandir

Comme vous le constatez sur le graphique ci-dessus, la région à surveiller se situe ici autour 7,40 euros (visible également en pointillés). En cassure de ce niveau, une poussée en ligne droite sous les 7 euros aura de fortes probabilités de se produire.

Si vous voulez nous rejoindre pour profiter de ce genre de stratégie que j’applique au jour le jour dans mon service quand l’occasion se présente, c’est par ici !
[NDLR : la performance globale, nette de frais de courtage, du portefeuille CFD de Mathieu dépasse les +72% à ce jour…. Pour en savoir plus, cliquez ici]

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire