Or : pas d’enthousiasme malgré la Fed…

Rédigé le 18 décembre 2012 par | Apprendre la Bourse, Matières Premières Imprimer

La Fed était attendue au tournant mercredi dernier ; elle a répondu présent. D’une part, les taux resteront au plancher tant que le chômage restera au-dessus de 6,5% et que les perspectives d’inflation à moyen terme ne dévieront pas des objectifs fixés. On notera que pour la première fois, il n’y a plus d’échéance calendaire fixée.

D’autre part, alors que l’opération Twist arrive à échéance à la fin du mois, il fallait trouver une alternative pour que les taux longs ne s’envolent pas. C’est chose faite — c’est même mieux.

En effet, le Twist consistait à acheter des obligations à long terme en vendant en contrepartie l’équivalent de titres à court terme. Eh bien aujourd’hui, la Fed va continuer à acheter les 45 milliards de dollars d’obligations chaque mois mais sans désormais vendre l’équivalent à court terme.

Comment la Chine va réussir le plus grand hold-up de tous les temps… sur l’or !

Continuez votre lecture pour découvrir comment ne pas en être la victime… et surtout comment vous pourriez partager le butin ! Tout est là…

En résumé : l’assouplissement quantitatif va se poursuivre. Historiquement, ce constat est favorable au métal jaune. Pourtant mercredi dernier, cela n’a pas été suffisant pour soutenir les cours. L’absence d’acheteurs invite donc selon moi à la prudence…

La correction à court terme n’est probablement pas terminée…
Graphiquement, voilà où nous en sommes.

Graphique de l'or

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

A moyen terme les cours évoluent toujours dans un canal horizontal compris entre 1 525 $ et 1 800 $. Depuis quelques semaines, les oscillations se poursuivent au milieu de nulle part autour des 1 700 $/1 750 $. On remarque d’ailleurs la présence d’un support graphique ascendant (visible en pointillé sur le graphique) qui relie les creux du 31 août, 5 novembre et 5 décembre dernier.

Aujourd’hui, en l’absence de réel redémarrage haussier au-dessus des 1 700 $, je pense que ce soutien est en danger. En conséquence, gare à la rupture des 1 680 $ qui risque d’accélérer les choses. On pourrait en effet assister à des dégagements plus marqués d’ici la fin de l’année. Le risque de baisse serait alors situé sur les 1 600 $.

Ensuite, si ce scénario de court terme se réalise on pourrait alors commencer à s’intéresser à la prise de positions haussières dans une optique de moyen/long terme. Car oui, l’or n’est pas mort. Tant que la base du range horizontal de moyen terme (1 525 $) n’est pas cassée, la tendance de fond reste favorable. De nouveaux plus hauts historiques restent encore à envisager pour l’année prochaine.

Si vous voulez me rejoindre pour passer à la pratique dans les semaines qui viennent, c’est par ici !
[NDLR : la performance globale, nette de frais de courtage, du portefeuille CFD de Mathieu avoisine les +65% aujourd’hui…. Pour en savoir plus, continuez votre lecture.]

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire