Or : une cible sous les 1000 $ ?

Rédigé le 22 juillet 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

En début de mois, je vous avais parlé de la situation sur le pétrole. En cause : la rupture d’un important seuil graphique clé qui avait conduit à un important sell-off ensuite. Ce principe d’« effet boule de neige » avec un emballement lié au déclenchement des ordres de ventes stops en cascade vient de nouveau de se produire sur l’Or depuis vendredi soir. A la fin juin, j’avais d’ailleurs évoqué ce risque sur le Silver dans mon dernier webinaire réalisé alors (que vous pouvez retrouver ici ; la partie sur l’or et l’argent débutant autour des 50/55ièmes minutes).

Aujourd’hui sur l’Or, comme sur le pétrole il y a deux semaines, plusieurs raisons fondamentales expliquent en partie ce mouvement :

Mais au-delà de ces constats, revenons à nos graphiques pour mieux comprendre les origines du plongeon de l’Or depuis vendredi soir.

or au 22 juillet en daily 1

Une tendance de fond toujours baissière sur le moyen terme mais qui commençait à se « latéraliser » légèrement ces dernières semaines. Zoomons légèrement sur la chose.

Comme on le constate sur ce second graphique journalier, la zone clé était située autour des 1135/1140 $. Cette région de prix horizontale est visible par le rectangle rosé.

Or ici – comme le pétrole en début de mois – le métal précieux a cassé son important support horizontal. L’idée sous-jacente étant ici que tous les acheteurs sur l’Or depuis la fin 2014 avaient mis leurs stops en cas de cassure de ce « trop beau niveau horizontal » vu par tous les opérateurs. Et comme toujours dans ce genre de configuration, quand le support casse, le déclenchement en cascade des ordres de ventes stop conduit toujours au même effet d’emballement…

Quid des perspectives désormais ? Une figure en « ETE » (Epaule-Tête-Epaule) ayant été validée ces derniers jours, l’objectif minimum de baisse est désormais situé autour des 1050 $. Au-delà, un retour vers les 990 $ semble même envisageable (cible finale de Fibonacci en report de l’amplitude de la tête depuis le point de cassure de la base de notre « ETE »).

NDLR : envie de pouvoir suivre tous les conseils de Mathieu Lebrun ? Découvrez son service aux performances exceptionnelles ici…

 

 

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire