Or : à quand les 2 000 dollars ?

Rédigé le 7 novembre 2012 par | Matières Premières Imprimer

L’or a connu une période faste cet été. Entre les interventions de la BCE et de la Fed, l’impression monétaire a été un soutien de premier choix. Depuis la fin septembre, le discours ambiant a un peu changé. On commence à parler non plus d’inflation mais plutôt de déflation généralisée, phénomène historiquement peu propice au métal jaune.

Je sais que vous êtes nombreux à suivre les conseils de Simone Wapler puisque aux Publications Agora, cela fait désormais 10 ans que nous vous avons, année après année, recommandé d’acheter de l’or. Aujourd’hui encore, Simone vous conseille de profiter des replis pour acheter et/ou vous renforcer. Que les choses soient claires : je ne vais pas vous parler ici de long terme, mais nous allons analyser les mouvements de l’or d’un point de vue technique, pour jouer un mouvement plus court terme. Pour les fondamentaux de long terme, Simone vous en parle ici beaucoup mieux que moi.

Donc aujourd’hui, faut-il vendre l’or ou, au contraire, en profiter pour « charger la mule » ? Bonne nouvelle pour les aficionados de l’or : la lecture de mes graphiques me fait opter pour la deuxième option. Voilà pourquoi.

Range des 1 600/1 800 dollars sous surveillance

Regardez le graphique suivant, illustrant les cours de l’or sur une base hebdomadaire :

Graphique GOLD
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Depuis un an, les cours évoluent dans un canal horizontal (range) compris entre 1 600 et 1 800 dollars. Le mois dernier, les cours ont de nouveau échoué à franchir ce cap et consolident. Personnellement, je surveille les niveaux suivants pour jouer un rebond : les 1 665  voire les 1 630 dollars en cas de repli plus marqué. Ces deux supports sont importants pour trois raisons :

  • ils correspondent aux retracements de Fibonacci de 50 et 61,8% de la précédente impulsion haussière (réalisée entre la mi-mai et début octobre 2012) ;
  • il s’agit de la zone de contact avec la moyenne mobile à 20 semaines ;
  • il s’agit d’une ancienne zone d’accélération haussière de l’été dernier (en franchissement d’une oblique descendante). Des acheteurs doivent donc s’y trouver. Pour viser quels objectifs ?

Les 2 000 dollars en vue ?

Dans le cadre de mon scénario haussier de court/moyen terme, je pense que l’or ira à terme chercher de nouveaux plus-hauts historiques. Plus précisément, j’ai les 2 000 dollars en ligne de mire. Au-delà du caractère psychologique de ce seuil, il s’agit tout simplement d’un objectif simple donné par Fibonacci.

En effet, il vous suffit de reporter l’amplitude du canal horizontal depuis le point de sortie. En d’autres termes, étant donné que la base du canal est située sur les 1 600 dollars, en franchissement des 1 800 dollars, nous aurons alors à peu près 200 dollars de hausse à prendre. Et 1 800 + 200 = 2 000. Simple, non ?

Vous allez donc pouvoir « charger la mule » et renforcer vos positions !

Quoi qu’il en soit, dans l’immédiat, nous n’en sommes évidemment pas encore là. La question aujourd’hui est dans un premier temps de « bien acheter ». C’est dans cette optique qu’avec mes abonnés, nous avons justement un ordre en attente sur un produit bien précis pour jouer la hausse de l’or. Si vous voulez nous rejoindre (cela vous demandera moins de 30 minutes chaque lundi soir), c’est par ici…

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire