Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Opération agressive de BJ Invest sur HiMedia : Quel but ?

Rédigé le 8 avril 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, IPO, OPA, augmentations capital, opérations financières, Parole aux patrons, Toutes les analyses Imprimer

Ça s’agite au capital de Hi-Media (FR0000075988) ! Le fonds BJ Invest dépasse désormais les 15% du capital du spécialiste de la publicité digitale. S’il envisage de poursuivre des achats d’actions, il ne souhaite pas acquérir le groupe. En clair, il ne dépassera pas non plus le seuil entraînant l’obligation de déposer une offre publique d’acquisition (OPA). Contrairement à une montée au capital classique, cette opération est très agressive.

Alors… quel est l’intérêt ?

Le fonds, devenu premier actionnaire du groupe, demande la nomination de quatre administrateurs et la révocation de Cyril Zimmermann. L’actuel PDG du groupe détient 5,6% du capital. Benjamin Jayet, patron de BJ Invest, a également assigné en justice Cyril Zimmermann pour une gestion opaque de la société, voire des abus de biens sociaux déguisés.

Nous n’allons pas jouer les juges d’instruction ni les enquêteurs, mais je constate que la société n’a pas cessé de décevoir depuis plusieurs années. Après avoir détaché la Fintech HiPay de son activité suite à un spin-off en 2015, HiMedia a réalisé un chiffre d’affaires de 64,7 M€ en 2015. Pourtant, son compte de résultat n’est pas fameux : son résultat opérationnel courant a basculé dans le rouge en 2015 à 11,6 M€ tandis que la perte nette dépassait les 40 M€.

On peut trouver la cause de ces mauvais résultats du côté des dépréciations d’actifs liées à la réorientation stratégique décidée l’été dernier et de la valorisation pour 4,2 M€ des titres HiPay. Pas de quoi pavoiser…

Je n’ose imaginer où serait le titre s’il n’y avait pas eu cette prise de participation très hostile. En effet, le 21 mars, au lendemain de la publication des résultats annuels du groupe, le titre chutait à un plus bas de 4,62 € avant de fortement rebondir, aujourd’hui, autour de 7€.

Si l’on se fie aux simples fondamentaux, la société est hors de prix… Mais la donne spéculative change tout ! Si BJ invest réussit son coup de force, la société pourrait changer d’allure grâce l’arrivée au conseil de personnes de grande qualité comme le cofondateur de PriceMinister… L’affrontement ne fait sans doute que commencer, il promet d’être sanglant.

Ce week-end, je vous enverrai un email dans lequel je vous expliquerai comment profiter justement de ces opérations financières. Surveillez votre boîte e-mail : samedi à 9h00 !

Mots clé : - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire